Rencontre avec des paysans dans Heroes of Might and Magic II.

L’esthétique en tuiles et le regroupement en items

Lorsque j’ai écrit sur la perception dans le contexte des jeux de stratégie, j’ai précisé que le joueur utilisait des cadres pour penser plus rapidement, pour percevoir en termes d’habitudes. Ces cadres et ces habitudes sont des outils fondamentaux mais parfois aussi un couteau à double-tranchant. Marvin Minsky l’explique dans l’article où il introduit les cadres: […]

Skyrim – le bogue de « The Fallen »

Skyrim – le bogue de « The Fallen »

Quelques éléments de l’intrigue de Skyrim seront révélés ici. Ça fait un certain temps que je ne pouvais plus avancer la quête principale de Skyrim. Un peu comme le bogue que j’avais avec Oblivion, le jeu me permettait de faire autre chose mais certains événements étaient bloqués — rien, disons, pour faire fonctionner une immersion dans […]

140719_im6iw_sphere_jeux-video_sn635

Mon passage à La sphère sur les e-sports

J’étais invité hier à l’émission La sphère sur la Première chaîne de Radio-Canada pour parler d’e-sports, soit de jeux vidéo compétitifs joués en ligne de manière plus ou moins professionnelle. Le tout est disponible en écoute en différé sur le site de l’émission. C’était ma première entrevue radiophonique aussi cadrée. J’ai bien aimé l’expérience! À […]

HDJ-event

Symposium annuel Histoire du jeu

Je précise un peu à la dernière minute qu’il y a, dès demain, la première édition du Symposium annuel Histoire du jeu à la BANQ à Montréal, organisée par Maude Bonenfant, Jonathan Lessard, Martin Picard et Carl Therrien. Avec des présentations en anglais et en français, le Symposium aura quatre conférenciers invités: Tristan Donovan, Mia Consalvo, Philippe Ulrich et John Szczepaniak. Gratuit, le […]

JLI5979138.1398935222.580x580

Descartes, Foucault et la ressemblance

Au début du XVIIe siècle, en cette période qu’à tort ou à raison on a appelée baroque, la pensée cesse de se mouvoir dans l’élément de la ressemblance. La similitude n’est plus la forme du savoir, mais plutôt l’occasion de l’erreur, le danger auquel on s’expose quand on n’examine pas le lieu mal éclairé des confusions. « C’est une habitude fréquente », dit Descartes aux premières lignes des Regulae, « lorsqu’on découvre quelques ressemblances entre deux choses que d’attribuer à l’une comme à l’autre, même sur les points où ils sont en réalité différentes, ce que l’on a reconnu vrai de l’une seulement des deux1 ». L’âge du semblable est en train de se refermer sur lui-même. Derrière lui, il ne laisse que des jeux (p. 65).

Note et référence

1. Descartes, Oeuvres philosophiques (Paris, 1963), t. I, p. 77.

Foucault, Michel. 1966. Les mots et les choses : une archéologie des sciences humaines. Paris: Gallimard.

2 juin 2014, 16:36

Ça fait un certain temps que j’essaie de trouver une disposition simple, à la Facebook, pour le format « état » de mon blogue.

Je pense que j’ai quelque chose. Très (trop) simple, mais ça me semble efficace. Je rendrai sans doute plus discrets les statuts dans les archives (par exemple, en les supprimant des pages de « mots-clefs » ou de « catégories »).

En fait, l’idée initiale était de publier la plupart de ce que j’écrirais comme statut sur Facebook ici, de sorte de les archiver d’une manière plus personnelle sans céder mes droits à une entreprise.

On verra si je l’utilise à bon escient.

Un Robotics Facility qui crée un Reaver après avoir créé un Shuttle.

L’habitude chez Peirce et les habitudes stratégiques

Un joueur sait que ses adversaires ont des tendances plus ou moins précises à favoriser certaines actions plutôt que d’autres dans une situation de jeu donnée, qu’ils ont des habitudes stratégiques. Cette idée est à rapprocher de celle d’habitude chez Peirce.