Jeu de camp de jour: la guerre des bâtons de popsicle

Je ne l’ai jamais mentionné ici mais j’ai été, de 2000 à 2004, aide-animateur puis animateur au camp de jour d’Otterburn Park (la ville d’où je proviens). En effet, ce n’est pas en soi quelque chose d’intéressant. J’ai aimé ça entre autres car je pouvais créer des jeux. Ça rendait la relation avec les jeunes plus intéressante, car ils ne pouvaient pas anticiper les règles. J’aimais bien créer instinctivement des jeux avec les accessoires disponibles: ainsi fut né la Guerre des bâtons de popsicle (voyez ce que donne la création instinctive). Notez bien que le jeu a un intérêt rétrospectif, sinon je ne vous en parlerais pas ici.

PopsicleLes règles sont assez simples. Deux équipes, chaque joueur a un foulard qu’il place à sa ceinture dans son dos, et a un nombre fixe de bâtons de popsicle dans une main (ex: cinq). Le but du jeu est de récupérer le plus de foulards de l’autre équipe, en un certain laps de temps (déterminé souvent par les circonstances). Pour ce faire, les joueurs doivent aller arracher les foulards sur les joueurs adverses pour engager un combat. Les deux joueurs engagés dans ce combat doivent compter leurs bâtons de popsicle: celui qui en a le plus gagne le combat et repart avec deux foulards, mais il doit laisser tous ses bâtons de popsicle au joueur perdant. Sans foulard, le joueur doit aller à sa base (son point de départ) attendre un foulard de son équipe. Il peut y avoir plus de foulard que de joueurs pour que les joueurs n’attendent pas trop (et pour rendre la partie plus longue). Un joueur qui vient de voler un foulard doit le rapporter à sa base pour le donner à ses alliés, sinon le réutiliser s’il se faire enlever le sien immédiatement après. Si un joueur n’a pas de foulard à la ceinture (même s’il en a un dans les mains), il ne peut se le faire enlever. Ainsi, un joueur peut retourner à un endroit sûr avant de remettre son foulard.

Ici, l’enjeu est dans une optimisation des combats: si les joueurs ne tiennent pas toujours un nombre élevé de bâtons de popsicle, ils perdront leurs combats. Mais s’ils en ont toujours beaucoup, ils vont les perdre rapidement. Ainsi, la stratégie est d’équilibrer les bâtons entre les joueurs d’une même équipe, et d’attaquer rapidement – alors que dans la plupart des jeux semblables, l’agileté du joueur et la force de « son personnage diégétique » sont les deux seuls facteurs de stratégie. Mes observations ont été que les parties duraient toujours très longtemps, sans qu’on puisse dire qu’une équipe prend l’avantage sur l’autre. La stratégie est peut-être plus complexe à maîtriser que les buts du jeu.

Enfin, bref, j’ai l’impression que ce jeu peut entraîner une réflexion pertinente.

Partagez cet article:Share on Facebook2Share on Google+0Tweet about this on Twitter0

8 réflexions sur “ Jeu de camp de jour: la guerre des bâtons de popsicle ”

  1. Très interessant comme jeu :) je suis moi-même animatrice de camp de jour, et je cherche des jeux intéressant, mais peu commun, as-tu d’autres idées, ça serait apprécié. Merci
    Arc-en-ciel :)

  2. Ça fait plusieurs années que je ne suis plus animateur de camp de jour, et donc que j’ai laissé mes jeux quelque part dans le fond de ma mémoire ou dans le fond d’une armoire. Mais comme ce texte est le plus lu de mon blogue (!), j’invite les visiteurs à proposer leurs propres jeux de camp de jour, en les décrivant ici ou en insérant des liens.

  3. voici un jeu tres interessant. en fait jai join 2 jeu ensemble pour creer un grand jeu
    Grand jeu le crash
    (1h a 2h)
    Partie 1
    Les enfants sont repartis en équipe de 7. L’idée est qu’un avion s’est écrasé dans un endroit quelconque et les équipes se précipitent pour collecter des informations le plus vite possible
    Les réponses ou des indices aux questions sont cachées dans le bois.
    1. de quelle marque est l’avion sinistré?
    2. de quelle ville a-t-il décollé,
    3. comment s’appelle le pilote ?
    4. de quelle nationalité sont les hôtesses de l’air ?
    5. combien y avait-il de passagers à bord ?
    6. quel est le repas que les passagers ont-ils mangé à bord?
    7. quelle était la destination de l’avion ?
    8. quelle était la cause du drame?
    9. combien y-a-t-il de blessés ?
    10. ou l’accident s’est-il passé ?
    Les enfants doivent aller la réponse aux indices donner sur certains des carton. Une fois les réponse trouver, les équipes sont prêtes a passer a l’étape suivante.
    Partie 2
    Les enfants sont maintenant les secouristes séparés en 2 équipes.
    Le terrain est séparé en 2 : représente le bloc opératoire des équipes. Les ambulanciers (équipe de 3) doivent aller chercher les victimes (représenter par un cône) en se déplaçant sur une série de 4 plates-fromes. Le premier avance sur la plate-forme devant lui et le reste de l’équipe fait de même. Le dernier fait passer la plate-forme restante au premier qui refait le mouvement. Les ambulanciers doivent aller chercher des patients et les outils nécessaires pour les soigner. Ils doivent toujours utiliser la technique de la civière (expliquer précédemment) et le ramener au bloc opératoire ou le médecin (animateur) va compiler le matériel nécessaire pour soigner la victime. Les matériaux sont représenter par des papiers rouges tournés face contre terre. Une équipe a droit de regarder un carton et de le remettre en place s’il ne leur est pas nécessaire. 1 seul objet ou patient a la fois dans la civière. Par contre, si ils tombent sur VIRUS, TOUS les ambulanciers de l’équipe doivent se rendent au Chaman (animateur) afin de se faire guérir. L’équipe qui aura soigné le plus de patients remporte.

  4. Je suis une nouvelle monitrice de camp de jour et j’aurai besoin de jeux pour les enfants. Si vous avez des idées, ça serait apprécié de les poster sur ce blog.

    P.s : Votre jeu est une très bonne idée :)

    Carambole(*)

  5. Merci pour toute ces idées de jeux ils seront pratiques pour mon camp de jour.:)

  6. Allo,merci pour les nouveaux jeux. Je suis éducatrice en service de garde, je suis toujours à la recherche de nouveaux jeux. Si vous regarder à jeux coopératifs sur google vous allez pouvoir en trouver. Je pourrais en partager avec vous.

  7. Au plaisir! J’ignore si celui que je propose a fonctionné autrement que lorsque je l’ai monté. Mais ce peut être une source d’inspiration ou une variante intéressante de jeux de foulard. N’hésitez pas à indiquer l’appréciation des jeunes si vous en faites une partie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>