Mes profils

On ne dira jamais assez que l’Internet crée une sorte de vie virtuelle, un simulacre de ce qu’on est réellement, mais une manière de se présenter autrement que dans la vie réelle. N’en demeure pas moins que nos pages sur Internet existent, et qu’en plus de faire partie de la définition virtuelle de moi-même, ils sont une manière pour des gens d’un peu partout de se rendre éventuellement ici. Ainsi, j’ai décidé d’en répertorier quelques-uns, de façon à leur donner une vitrine d’affiche.

Pages de réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, leur avantage, c’est de n’avoir aucune fonction précise. Tout le monde peut les utiliser pour la manière dont ils le trouvent pertinents. En fait, c’est bien évidemment aussi un inconvénient, car ils ne sont pas vraiment utiles pour autre chose que pour le « networking ».

  • Le site Twitter, pour explorer les nouvelles possibilités de ce genre de site.
  • Mon profil Linkedin, un site axé sur les contacts professionnels.
  • Facebook est le réseau social dont on entend le plus parler. Avantage: discrétion, c’est-à-dire que – techniquement – personne ne peut voir mon profil sauf ceux que je veux ajouter. Inconvénient: applications diverses qu’on peut ajouter, et qui rendent lourd le processus général.
  • L’avantage de ma page Myspace, c’est qu’elle est personnalisable. Pour certains, elle peut être un objectif en soit (musique, information, commentaires, etc.), mais pour moi, encore une fois, elle est plutôt un moyen de rediriger vers ici.
  • Réseau urbain est assez semblable aux deux réseaux sociaux précédents. La différence essentielle est qu’il est plus axé sur la rencontre elle-même, les conversations, avec par exemple un forum. Par ailleurs, le site est québécois. Je suis pour l’instant peu actif, on verra ce que ça va donner lorsque le site aura pris de l’expansion.
  • Le site Ziki est plus axé sur le parcours professionnel, dans l’optique d’y établir des contacts. C’est donc un profil professionnel et académique qui y est mis de l’avant, en plus d’être un centre qui fait le lien entre différentes autres pages de réseaux sociaux.

Profils reliés à un service

Certains profils sur le net sont créés suite à l’utilisation d’un service particulier. Ils ne sont pas toujours désirables, mais dans certains cas, ils créent une page d’information sur la manière dont on utilise ce service précis.

  • Il y a d’abord mon profil sur Blogger, qui se crée automatiquement à partir du moment où je crée un blog avec Blogger. Il est la première page à laquelle les gens accèdent lorsqu’ils lisent un de mes commentaires sur n’importe quel blog Blogger. Ce que je lui reproche, c’est son manque de personnalisation. Par ailleurs, je ne tiens pas à ce qu’il soit précis, et j’aurais préféré que Blogger permette l’ajout de liens directs vers mon blog.
  • WordPress fait quelque chose de semblable et, même si je n’ai pas de blog hébergé par eux, j’ai pu l’utiliser pour le OpenID pour commenter sur d’autres blogues.
  • Certains profils ont des fonctions très précises. Mon profil Last.fm est ainsi le répertoire de tout ce que j’écoute avec Lecteur Windows Media ou Winamp. Très fonctionnel, peu représentatif car il ne peut que répertorier ce que j’écoute sur mon ordinateur, il est néanmoins pratique pour comparer mes goûts musicaux, et aussi pour en quelque sorte refléter quelques-uns de mes goûts aux gens que je connais. J’en ai déjà fait une description relativement détaillée sur mon blogue.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire