Où va la série Command & Conquer?

Je n’ai jamais été un grand fan de la série Command & Conquer, initialement développée par Westwood Studios. En compétition depuis les premières heures avec les séries de Blizzard, Warcraft et StarCraft, C&C a toujours été le plus prolifique en termes de quantité de jeu, alors que Blizzard a toujours eu l’avantage de la longévité de chacun de ses jeux. Visiblement, le second semble payer davantage à long terme.

Parce que là.

La version alpha de leur prochain jeu, intitulé simplement Command & Conquer, était très moyenne et a mené à une annulation de la sortie, provisoire ou définitive, le communiqué n’est pas clair à ce sujet. J’y ai joué quelques minutes, enregistrées ici:

Mais un jeu de stratégie sur navigateur — intitulé Command & Conquer: Tiberium Alliance —, qui n’est pas loin de la plupart des jeux Facebook, quelle mauvaise idée. Pour collecter des ressources, on n’est dans Farmville (Zynga Game Network Inc., 2009): on clique sur la mine pour lancer l’exploitation, on attend une minute de temps réel*, puis on reclique dessus. Les batailles consistent à enligner des unités sur des « vagues » et de les regarder s’affronter si jamais il adonne qu’elles sont face à des unités ennemies.

C’est sans compter la traduction française problématique. Les textes dépassent parfois la ligne à laquelle ils sont assignés et empiètent sur le paragraphe d’en-dessous. Les fenêtres du tutoriel rendent illisibles les fenêtres normales qui donnent les « missions » du jeu.

Si quelqu’un comprend quelque chose à cette stratégie marketing ou à la jouabilité de ce dernier, j’aimerais en savoir plus! Y a-t-il vraiment un intérêt à ça?

*Je devrai faire la distinction claire entre différentes définitions de « temps réel ». Ici, je parle du temps dans la vie quotidienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *