Le solidaire. Un jeu de chartes: une élection sur le thème des valeurs

C’était hier la dernière séance de la session du cours JEU1004. Je croyais au départ me concentrer sur l’idée de médiatiser un événement, mais j’ai choisi au final de me centrer sur l’idéologie, puisque j’ai déjà présenté plusieurs exemples qui évoquaient déjà au moins implicitement l’idée d’événement.

Le premier exemple que j’ai donné est un jeu de 2014 qui parle de l’actualité politique au Québec: Le solidaire. Un jeu de chartes (William Robinson, Pierson Browne, Francis « narf » Sheridan-Paré, Samuel Boucher, 2014). Le jeu est simple: il s’agit de proposer une ou plusieurs chartes des valeurs et de gagner ses élections.

Le solidaire. Un jeu de chartes
Le solidaire. Un jeu de chartes (William Robinson, Pierson Browne, Francis « narf » Sheridan-Paré, Samuel Boucher, 2014)

Avec un budget de 8 millions, le joueur doit utiliser des sondages populaires ou des commissions d’enquête pour faire surgir des propositions qu’il incluera ou non dans sa charte. Ces propositions et consultations modifieront sont taux d’approbation et son taux de multiculturalisme. Le joueur peut déclencher des élections après le dépôt d’une charte ou créer une nouvelle charte au prochain budget.

Chaque partie dure quelques minutes — tout l’intérêt du jeu est de faire plusieurs essais pour comprendre ce que chaque enjeu peut changer sur le résultat aux élections. Après chaque scrutin, le jeu nous explique ce que nos actions ont changé sur le résultat.

Le sujet est évidemment propice à une interprétation politique. J’ai lu quelques commentaires sur le jeu, dont certains qui le voyaient comme peu engagé politiquement. Lorsque j’ai réussi à gagner les élections massivement — avec un taux très bas de multiculturalisme —, on m’indique assez clairement:

Votre politique fait payer l’affirmation identitaire au prix fort. Il n’est pas sûr que le peuple en sorte grandi.

À un autre moment, lorsque je croyais avoir atteint un équilibre intéressant entre l’approbation des citoyens et le multiculturalisme, on m’indique plutôt:

Impossible à réaliser. Inadapté à l’état d’esprit actuel de la population. […] Le futur du Québec n’est heureusement plus de votre responsabilité.

Quoiqu’on puisse en dire, le commentaire sur une victoire ou une défaite en fonction des actions entreprises par le joueur est évidemment un commentaire politique sur le projet réel qu’a été la charte proposée par le Parti québécois. Le jeu est bien évidemment très intéressant, mais loin d’être neutre…

2 réponses sur “Le solidaire. Un jeu de chartes: une élection sur le thème des valeurs”

  1. Tout à fait, c’est de toute façon l’intérêt de faire des jeux (surtout lorsqu’ils sont explicitement politisés). Je vais devoir m’améliorer alors!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *