Trois histoires des jeux vidéo

À chaque fois que j’explique que je travaille sur l’histoire des jeux vidéo pour ma thèse, je dois expliquer plus en détails ce que j’entends par là. C’est que mon interlocuteur peut entendre trois choses: 1) l’histoire racontée dans, 2) l’histoire mise en scène dans, 3) ou l’histoire formée par les jeux vidéo.

1. L’histoire qu’on raconte dans les jeux vidéo

On pense souvent que je m’intéresse à l’histoire que les jeux vidéo peuvent raconter: le récit, la narration, etc. On poursuivra en disant que les jeux vidéo racontent de mieux en mieux des histoires ou qu’ils sont un média très cinématographique de nos jours.

Il y a effectivement tout un champ des études cinématographiques notamment qui s’intéresse à la manière dont les objets culturels racontent des histoires: la narratologie. Si ce sont des questions qui m’intéressent, ça ne fait pas directement partie des recherches de ma thèse.

2. L’histoire qu’on met en scène dans les jeux vidéo

On pense aussi que je m’intéresse à la manière dont l’histoire (au sens d’événements historiques) est mise en scène dans les jeux vidéo.

C’est en partie compréhensible dans la mesure où je m’intéresse aux jeux de stratégie dont certains segments de l’histoire de l’humanité sont souvent une inspiration. Age of Empires met en scène le déroulement de la préhistoire à l’Antiquité classique, alors que Empire: Total War se concentre sur la période de l’impérialisme et du colonialisme. On rejoue parfois même des événements historiques précis, la Seconde Guerre mondiale dans Company of Heroes par exemple.

On met en scène certains événements de l'histoire de l'humanité dans Empire: Total War (source).
On met en scène certains événements de l’histoire de l’humanité dans Empire: Total War (source).

C’est un sujet qui m’intéresse aussi (et que j’aborde très brièvement dans ma thèse), mais ce n’est pas le point central de ce que je fais — et, habituellement, ce n’est pas ce qu’on veut dire par « histoire du jeu vidéo ».

3. Ce que je fais vraiment: l’histoire que forment les jeux vidéo

Mais ce que je fais vraiment, c’est m’intéresser à l’histoire que les jeux vidéo eux-mêmes forment.

Le jeu vidéo est un média qui a une histoire formée par différents événements (nouveaux jeux, nouvelles consoles, nouvelles technologies, etc.). L’histoire du jeu vidéo, c’est s’intéresser aux faits qui ont jalonné l’histoire d’un média, d’un objet culturel, d’une pratique, d’une industrie, etc.

On parle évidemment ici de trois sens du mot « histoire » qui renvoient à des intérêts complètement différents. Étonnant que ces trois définitions semblent renvoyer à des pratiques universitaires extrêmement répandues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *