On joue à Stellaris – Molluscoïdes pacifiques

Paradox Development Studio, la compagnie derrière les séries Crusader Kings et Europa Universalis entre autres, vient de faire son entrée dans l’univers de la science-fiction avec Stellaris, paru aujourd’hui. Je propose de l’explorer en créant un empire de molluscoïdes pacifiques.




Paradox Development Studio, la compagnie derrière les séries Crusader Kings et Europa Universalis entre autres, vient de faire son entrée dans l’univers de la science-fiction avec Stellaris, paru aujourd’hui. Je propose de l’explorer en créant un empire de molluscoïdes pacifiques.

Mes attentes: le contexte de la science-fiction

J’aime bien mon expérience jusqu’à présent, mais j’en ai encore beaucoup à explorer. J’ai un certain nombre d’attentes par rapport au jeu, en particulier par le rapport qu’il entretient avec le thème. Paradox est reconnu pour avoir des jeux de grande stratégie extrêmement précis en termes de simulation historique; c’est là leur marque de commerce.

Dans un contexte spatial, il y a nécessairement une plus grande liberté par rapport au thème représenté. Stellaris leur permet-t-il de laisser aller leur créativité et d’explorer des mécaniques semblables à leurs prédécesseurs, sans les contraintes de l’histoire? Ou, au contraire, exploitent-ils l’espace avec une acuité aussi précise?

J’ai bien hâte d’avoir exploré le jeu suffisamment pour pouvoir répondre à ces questions.

À propos de Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2016), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

1 pensée sur “On joue à Stellaris – Molluscoïdes pacifiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *