Les productions des finissants 2018 de l’UQAT Montréal

Je suis bien fier des réalisations des finissants de l’UQAT de cette année. Déjà, ils m’ont bien surpris en remettant au gala des finissants les prix Simon D’or — en forme de katanas en hommage à mon a.k.a.! — pour les étudiants s’étant démarqués dans différentes catégories dans les projets des cours.

Les cours de production

Les étudiants du cours de projet en troisième année en création de jeux vidéo ont fait un jeu intitulé Anya et l’encre magique, inspiré de contes du folklore russe. Alors que pour la première partie de l’année, différentes équipes travaillaient sur des projets, toute la cohorte de jeux vidéo fut regroupée pour le cours de la session d’hiver. Chaque étudiant travaille sur des aspects du jeu qui correspondent à son profil et à la spécialisation qu’il a choisie dans le cadre des cours précédents du bacc. Autrement dit, chacun a l’occasion de se développer dans son champ d’expertise tout en contribuant à un projet collectif qui peut dès lors avoir une plus grande envergure.

Voici le résultat:

De leur côté, les étudiants en création 3D dont la cohorte est moins nombreuse étaient divisés en deux équipes. Je n’ai eu qu’un des deux films qu’ils ont fait, intitulé Cheesy, mais j’ajouterai le deuxième ici si je peux mettre la main dessus.

Le concours Ubisoft

Par ailleurs, plusieurs finissants de l’UQAT ont participé au concours Ubisoft dans le cadre de leur cours d’atelier qui suit le cours de projet. Normalement, l’atelier s’échelonne après le cours de projet, durant environ sept semaines à partir de la mi-session. Par contre, pour entrer dans les délais du concours, les étudiants participants ont dû travailler sur leurs jeux en partie en parallèle du projet d’Anya.

Le concours demandait aux équipes de proposer des prototypes jouables avec un certain nombre de contraintes. Chaque équipe devait notamment s’inspirer d’une cause particulière: la dépression, le travail des enfants, l’accès à l’eau potable, etc.

L’UQAT Montréal avait trois équipes, dont deux en collaboration avec d’autres établissements. L’une d’elle a malheureusement dû abandonner à cause de problèmes de synchronisation et de communication avec une autre université. Quatre des neuf prix ont cependant été remportés par les deux autres équipes!

Gloomi, de l’École Polytechnique en collaboration avec UQAT Montréal, a remporté les Meilleures direction et réalisation artistiques et le Prix du public.

Minors, le projet de l’équipe UQAT Montréal, a remporté la Meilleure expérience utilisateur et le grand prix du Meilleur prototype.

Bref, je suis très fier de voir ce que les finissants ont accompli!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *