Ça fait un bon moment que j’ai en tête de faire une série de vidéos YouTube sur les études vidéoludiques. J’ai commencé à faire quelques vlogues théoriques pour parler de concepts spécifiques. C’est par contre le concept de « Let’s play ta recherche » qui est à mon avis l’idée la plus intéressante à plus long terme.

C’est avec mon collègue de l’UQAT Guillaume Roux-Girard que nous allons poursuivre cette série. L’idée est de discuter du sujet de recherche d’un invité tout en jouant à un jeu vidéo de son choix qui permet d’illustrer cette recherche.

Ayant lancé quelques invitations de collègues chercheurs et étudiants, le premier à répondre à l’appel fut Francis Lavigne, qui travaille sur YouTube et le jeu vidéo.

Vous pouvez suivre Francis sur son blogue, sur Twitter, sur Twitch ou sur sa chaîne YouTube.

Références

Dor, Simon, et Bernard Perron. 2014. « Addressing the preservation of gameplaying: archiving actional modalities (execution, resolution, and strategy) ». Dans The Archives: Post-cinema And Video Game Between Memory And The Image Of The Present, édité par Federico Giordano et Bernard Perron, p. 177‑200. Sesto San Giovanni: Mimesis Edizioni.

Lavigne, Francis. 2017. « Le jeu vidéo sur YouTube : historique de la captation et de la diffusion du jeu vidéo ». Mémoire de maîtrise, Montréal: Université de Montréal. https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/20172.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2016), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire