Jozef Siroka sur le cinéma d’auteur « vulgaire »

Ce que j’aime de Jozef Siroka, c’est en grande partie son humilité comme blogueur. Il est capable de synthétiser, clarifier et creuser des questions pertinentes en faisant dialoguer différentes perspectives, différents points de vue, sans s’approprier les idées des autres. La pertinence, ce n’est pas essayer d’être le premier à avoir dit quelque chose, mais d’être le premier à chercher à comprendre et à faire comprendre quelque chose.

K6A est au Wu-Tang Clan ce que Gus Van Sant est à Alfred Hitchcock

Voici la dernière manifestation intertextuelle de K6A, un collectif de rap québécois qui comprend notamment certains membres d’Alaclair Ensemble (Maybe Watson, KenLo), qui est derrière notamment les Word Up Battles (FiligraNn l’organisateur et les habitués Jamaï & P-Dox). À la manière dont Gus Van Sant reprenait plan par plan le Psycho (1960) d’Hitchcock — en y ajoutant de la couleur et quelques plans —, les réalisateurs du clip Baz et Prince OG et le groupe K6A reprennent le clip « Protect Ya Neck » du Wu-Tang Clan.

Points de vue et jugements de valeur dans une analyse

Dans la lignée de mes autres considérations suite à la lecture de travaux, je parlerai aujourd’hui de la notion de points de vue ou de jugements de valeur. C’est une chose qui est extrêmement difficile à expliquer et à généraliser, car j’ai l’impression que les chercheurs ne sont pas tout à fait d’accord à ce propos. Bref, je vous expose une manière qui, pour moi, permet de s’assurer qu’un texte écrit en reste neutre quant à son objet d’études et ce, même si l’objet en question est explicitement considéré comme quelque chose ayant une plus grande valeur à nos yeux.

Le cinéma parlant (avec un accent français) au Québec

L’été dernier, j’ai notamment travaillé pour le Grafics, le groupe de recherche sur l’avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique, à l’Université de Montréal. À l’aboutissement de plusieurs de leurs recherches sur le cinéma des premiers temps, ils ont construit un site web qui propose des textes de vulgarisation scientifique de leurs découvertes.

Intertextualité inconsciente: Les Simpson et Hitchcock

Souvent, on critique le principe d’intertextualité en disant que l’auteur n’est pas si connaisseur, et n’a pas nécessairement voulu citer tel film. On dit souvent que la référence n’est pas explicite, donc difficilement prouvable. Les Simpson ont utilisé la « citation » à profusion, et même si l’exemple que je voulais donner est relativement explicite, je m’en […]