À quoi pensent les archives de la jouabilité? Une approche historiographique de l’expérience vidéoludique

Un court billet pour vous annoncer la parution récente d’un article intitulé « À quoi pensent les archives de la jouabilité? Une approche historiographique de l’expérience vidéoludique » que j’ai écrit avec Hugo Montembeault paru dans le dernier numéro de Conserveries mémorielles dirigé par Alain Zind et Antoine Rocipon sur le jeu vidéo.

Repenser l’histoire de la jouabilité. L’émergence du jeu de stratégie en temps réel

J’ai le plaisir de présenter ici ma thèse de doctorat intitulée « Repenser l’histoire de la jouabilité. L’émergence du jeu de stratégie en temps réel ». À travers l’exemple du STR, je ne suis interrogé à savoir si la jouabilité venait jouer un rôle dans l’écriture de l’histoire des jeux vidéo. Il en a émergé un texte qui est parallèlement histoire d’un genre et essai sur la jouabilité.

Trois histoires des jeux vidéo

À chaque fois que j’explique que je travaille sur l’histoire des jeux vidéo pour ma thèse, je dois expliquer plus en détails ce que j’entends par là. C’est que mon interlocuteur peut entendre trois choses: 1) l’histoire racontée dans, 2) l’histoire mise en scène dans, 3) ou l’histoire formée par les jeux vidéo.

Symposium annuel Histoire du jeu

Je précise un peu à la dernière minute qu’il y a, dès demain, la première édition du Symposium annuel Histoire du jeu à la BANQ à Montréal, organisée par Maude Bonenfant, Jonathan Lessard, Martin Picard et Carl Therrien. Avec des présentations en anglais et en français, le Symposium aura quatre conférenciers invités: Tristan Donovan, Mia Consalvo, Philippe Ulrich et John Szczepaniak. Gratuit, le …