Le jeu vidéo fait-il partie de la culture?

Je pose une question dans mon titre mais la question en soi est peu importante: « Le jeu vidéo fait-il partie de la culture? ». Je suis quelqu’un d’assez pragmatique pour bien des questions de ce type et je pense que le jeu vidéo ne fera pas partie de la culture tant qu’on ne le traitera pas … Continuer la lecture de « Le jeu vidéo fait-il partie de la culture? »




Diablo et les effets horrifiques

On peut voir le genre en jeu vidéo comme une manière générale de catégoriser les jeux, mais dans les faits ce qui intéresse un chercheur qui veut catégoriser, c’est de comprendre l’expérience esthétique à partir de cette catégorisation.




Ash et la focalisation

Je me suis dit récemment que je devrais jouer plus à des jeux de petits studios. La scène indépendante dans les jeux vidéo n’a pas encore les lettres de noblesse qu’elle peut avoir au cinéma, par exemple. De ce que j’en connais, on voit très souvent des pâles copies de jeux très connus à grand … Continuer la lecture de « Ash et la focalisation »




Le plaisir comme barème du jugement d’une œuvre et le défi de la critique

En lisant le blogue de Paule Mackrous, je suis tombé sur la chronique « À quoi je sers? » de Jean Barbe sur Canoë. Barbe y explique comment il voit son rôle de critique, à une époque qui, pour lui, veut éviter les jugements de valeur. Ce avec quoi je suis en désaccord. Si je me pose la question, … Continuer la lecture de « Le plaisir comme barème du jugement d’une œuvre et le défi de la critique »