Explorations d’août en rafale

J’ai profité d’août pour rayer quelques jeux de mon « backlog » sur How Long to Beat. Essentiellement, j’ai joué quelques minutes à quelques jeux et vu si ça m’intéressait ou non. Voici quelques mots sur quelques-uns d’entre eux: au final, surtout ceux sur lesquels je n’ai pas (encore) grand-chose à dire. En rafale Enemy Mind Enemy …

Ce à quoi je joue: Crusader Kings II, Chrono Trigger, A Link Between Worlds & Life is Strange

J’ai par contre essayé, début 2014, de classer un peu mieux mes archives Twitch pour faire le suivi de ce à quoi je joue à chaque mois. Éventuellement, je m’en suis tenu aux titres eux-mêmes et à la liste de lecture YouTube que j’avais créée. Mais je m’ennuie des histoires de jouabilité que l’archivage plus serré permettait. Je vais essayé de refaire cet exercice, en y mettant un peu de bonne volonté.

Le jeu vidéo est-il une nouvelle forme de récit?

Les premières analyses du jeu vidéo se sont intéressées à des jeux pour leurs qualités narratives et littéraires, notamment Adventure (William Crowther & Don Woods, 1977), un jeu entièrement textuel où il faut aussi entrer des commandes de texte pour faire quelque chose. C’est quelque part cette approche narrative envers le jeu vidéo qui a mené …

La stratégie comme modalité actionnelle

Comme on le précisait ailleurs, la stratégie a plusieurs définitions. À l’aboutissement de leur travail méthodologique sur un corpus de films interactifs, de films-jeux et d’oeuvres de nouveaux médias interactifs, Bernard Perron, Dominic Arsenault, Martin Picard et Carl Therrien l’ont défini comme une de leurs modalités actionnelles, c’est-à-dire un type d’actions entreprises par un joueur, en termes de performance, de progression …