Analyse stylistique: la question de l’interprétation

Hier, j’ai regardé Eyes Wide Shut (Kubrick, 1999) avec Marie, film dont je devais m’imprégner à nouveau pour en faire éventuellement une analyse autour de la question du mythe (dans mon cours Mythologies du cinéma donné par Julie Beaulieu). Après le visionnage complet, je propose quelques pistes de réflexion par rapport à une certaine « interprétation » …

L’auteur dans l’approche narratologique

André Gaudreault - Du littéraire au filmique ([1988] 1999)

J’ai trouvé quelques phrases clefs pour mieux expliquer ma conception du rôle de l’auteur lorsque je parle d’une œuvre, dans Du littéraire du filmique d’André Gaudreault. J’ai déjà tenté de définir plus clairement quelques raisons qui font que je veux me dissocier de la figure de l’auteur pour expliquer une œuvre. Ici, Gaudreault spécifie que, …

Le paradoxe de « l’étude »

J’ai constaté en regardant rapidement les projets de recherche du groupe Ludiciné qu’avant de faire des recherches plus en profondeur, la constitution d’un corpus de travail semble être la méthode prisée. Très pertinent en effet de se familiariser avec l’objet d’études avant de pouvoir en attaquer l’étude comme telle; il me semble dans cette lignée …

Rendre « punché » au détriment de la liberté d’expression

À la suite d’Yvan, c’est à mon tour de manifester mon appui à l’intervention d’André Habib sur le formatage d’un documentaire. Les producteurs du film Hommes à louer de Rodrigue Jean, documentaire sur la prostitution masculine, veulent ainsi obliger son réalisateur et son monteur à en faire une version écourtée, adaptée peut-être à un certain …