Mulholland Drive et la temporalité

|

|

Je viens de faire une «réédition» en quelque sorte d’un texte que j’ai écrit pour le cours Langage cinématographique (HAR1055-10) en automne 2004, durant mon certificat en Scénarisation cinématographique à l’UQAM. Bon, y’a des gens qui vont essayer de copier, mais d’une certaine façon, maintenant qu’il est sur Internet, ça protège, puisqu’on va pouvoir le trouver par les moteurs de recherche.

Par ailleurs, je suis content d’avoir une explication, contestable certes, du film. Je vais pouvoir rediriger du monde vers ici au lieu de toujours leur réexpliquer – sans arguments – mon point.

Voici donc le lien vers le texte en question, en format pdf.

Dernière modification : 20 février 2009.


En lire plus sur:

Partager cet article sur:

À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au centre de Montréal.


En libre accès en format numérique ou disponible à l’achat en format papier.


Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories


Blogroll