Je ne sais pas pourquoi j’en parle maintenant, mais bon.

Je voulais expliquer mon point de vue de dire que Loco Locass, malgré l’influence hip-hop évidente et complètement assumée, ne fait pas vraiment partie de ce qu’on pourrait appeler le « mouvement » hip-hop. Au-delà de toute considération « relationnelle » par ailleurs; je ne connais ni leurs contacts, ni leurs fréquentations, ni la musique qu’ils ont écouté avant de faire du rap.

D’un point de vue presque idéologique, le hip-hop a remis en question plusieurs principes dans l’art, principes qui ne sont pas « systématiquement » suivis par le groupe: le dernier show qu’ils ont donné a pu me donner des exemples précis. Par le principe du sample, échantillon pris dans une oeuvre préexistante et parfois très connue (la plupart du temps en fait), il accorde une suprématie sans équivoque au flow, aux mots et, donc, dans la parole de façon générale [d’un point de vue auditif seulement par contre… je ne veux pas m’aventurer dans l’univers visuel du rap]. De plus, le principe d’un loop préenregistré élimine d’emblée l’aspect performatif de l’instrumentation (seulement: évidemment, la parole reste très performative). Et, voilà, ce que je veux amener, c’est le fait que, dans ce show, une grande partie s’est concentrée au contraire sur la performance d’éléments musicaux sans paroles, ce qui brise nécessairement non seulement cette tradition mais cette « définition » en quelque sorte du rap (ou de la musique hip-hop, en ce sens, prenez-le comme vous voulez). Donc, on a un choix ici: soit Loco Locass n’est pas du rap, soit il est du rap non-hip-hop, soit il est un genre de musique qui a des influences rap… Quoiqu’il en soit, je trouve très dommage que les gens puissent se fier à ce groupe pour définir ce qu’est le rap d’ici, ou à l’inverse, pour dire des absurdités. Comme le gars qui disait que LL était le meilleur groupe de rap précisément parce qu’il était le seul groupe de rap qu’il aimait. Bravo pour ce commentaire inutile, gars dont je ne me souviens plus tu es qui ni dans quelles circonstances j’ai reçu ton commentaire.

D’ailleurs, pour tout ceux qui disent que Loco Locass est un groupe qui a quelque chose à dire « contrairement aux autres groupes de rap« , vous avez amplement raison: « Bonzaïon », troisième single d’Amour Oral, en est sans doute le meilleur exemple. C’est pas parce qu’ils ont 1 single engagé que le reste l’est aussi. N’avez-vous pas pensé que peut-être que d’autres groupes ont des pistes engagées, mais qui n’ont pas été singles (mais, attendez… vous êtes-vous déjà concentré sur un seul single de rap québécois hors-LL?) Mais, pour vrai, je veux simplement dire, pour ne pas que les gens se méprennent sur mes intentions, que j’apprécie certaines chansons du groupe, qu’ils soient hip-hop ou non.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Rejoindre la conversation

6 commentaires

  1. Bonjour Simon je te découvre par l’entremise du blogue d’Elisabeth…

    J’aime cela ton point de vue. Mais les définitions dans la musique aussi c’est difficile.

    Influencés par le hip-hop sûrement les Loco-Locass mais issus de ce mouvement probablement pas…

    Par contre cela va en s’élargissant. Tiens on pourrait parler du blues, du jazz, du rock…

    Moi les Loco Locass sant les connaître énormément je dirais que ce sont des artistes engagés et plutôt de gauche! Je ne suis pas un connaisseur énorme du hip hop non plus…

    Ils se définissent quand même comme un groupe de rap francophone et faisant du hip hop je crois en parcourant leur site :

    http://www.locolocass.net/nouvelles/content/view/6/32/

    Mais cela devient différent de d’autres hip hop…

    Puis pour aller vers un autre mouvement en France il y a le Slam…

    ——————————–

    Tiens peut-être que pour le mouvement les Loco Locass pourraient être plus assimilés aux Colocs de Dédé Fortin à l’époque.

    http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=275

    http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=614

     »…le trio hip-hop se démarque à la fois comme groupe politiquement engagé et comme chef de file d’un genre musical qui a tardé à être reconnu localement. »

    —————-

    Désolé d’être long puis est-ce que Corneille fait vraiment de la Soul music ou même Michael Jackson à une époque ou Axelle Red ? Plutôt de la Pop à saveur soul.

    Frédéric De Grand Pré qui gagne le prix de l’album jazz de l’année à l’Adisq pour un disque de Noël…

    ————–

  2. Tiens je vais dire quelque chose de gros…

    Mais les RBO à l’époque avec leur chanson parodie ‘Ça rend Rap ‘ pourrait être plus rap dans un sens que certains groupes rap de nos jours… Dans la musique je parle ou quelque chose du genre…

    Plus Rap que certains… Mais comme j’ai dit cela peut devenir très large une définition… Prenons le terme Rock…

    http://www.youtube.com/watch?v=o2knQoLKZkg

    Par contre Lucien Francoeur avec Le Rap à Billy… Il me semble que c’était pas mal loin du Rap même si c’était parlé…

    http://www.quebectronique80.com/quebectronique80/MP3/RapABilly.mp3

    Qui sont les artistes hip hop québecois et comment est né ce mouvement au Québec ?

    Puis si on sort de l’undergroond cela reste toujours hip hop ? Je dirais que oui. Mais si on jour sur Rock Détente ? C’est quand même possible mais…

    Juste dire Rock puis détente cela ne va pas ensemble… en général…

    Cela va contre l’esprit du rock il me semble…

  3. Tiens je continue et vais sur Youtube…

    http://www.youtube.com/watch?v=DLUsLj_hdpE&mode=related&search=

    Spleen et Montréal…

    Bon bien le parler et le visuel on pourrait dire que c’est Rap même si l’accent est très québecois… Donc Rap québecois…

    Mais pour la musique… C’est très peu rap… Juste un peu de scratch..

    http://www.youtube.com/watch?v=WXq48HsfzGw&mode=related&search=

    C’est un genre de rap que l’on fait de nos jours… Mais hip hop ? Cela manque c’est que le hip hop cela rejoint aussi le R&B dans un sens…

    Tiens encore une fois ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=EgG0xbeTyM4&mode=related&search=

    Pour les bruits avec la bouche et la poésie la suite des mots cela pourrait se rapprocher du slam ou du Rap mais pour la musique c’est pas beaucoup rap ou hip hop…

    Bien le Rap en France non plus ne ressemble plus au Rap d’origine mais il y en a toutes les sortes aussi… Bon…

    Tiens du Rap c’est comme Run DMC :

    http://www.youtube.com/watch?v=Q9ot8-pAe9g

    Puis changeons parlons de Beat Street tiens du Break Dancing :

    http://www.youtube.com/watch?v=u4dbDIZWLRY

    ——————————

    En tous les cas je ne suis pas un connaisseur mais moi je veux voir du Scratch, peut-être du break dance aussi en plus du Rap…

    Sinon bien on s’éloigne ou on élargit mais ce n’est pas grave…

    Tiens on pourrait se rapprocher au Québec plus de La Bolduc que du Rap américain et puis après ?

    Est-ce que La Bolduc faisait du Rap ? Bien non…

    http://www.collectionscanada.ca/4/4/m2-9003b-f.html

    http://www.collectionscanada.ca/obj/m2/f3/13718.ram

    —————-

    Tout est permis en musique et les définitions bien c’est difficile de s’entendre quand même et les mouvements bien il peut y avoir plusieurs mouvances et influences… Dans tous les genres de musique…

    ——————-

    J’en ai dit EN MASSE… Je voulais juste mieux connaîte votre point de vue alors j’en ajoute plein mais c’est un blogue pas un forum…

    Bye.

  4. ‘…le trio hip-hop se démarque à la fois comme groupe politiquement engagé et comme chef de file d’un genre musical qui a tardé à être reconnu localement. »

    Hmmm… il n’est toujours pas reconnu localement, parce que, quoique Loco Locass ait réussit à faire sa place, personne ne veut reconnaître l’existence d’une scène alternative qui a un gala depuis 3 ans et un autre qui s’est essayé 1 an. Personne ne veut reconnaître une mouvance culturelle (à laquelle Loco Locass s’inscrit parfaitement), ni un son local particulier, ni même la simple existence de rap ici. Des initiatives comme, des web-TV, des radios universitaires et communautaires, des sites web et une ligue d’improvisation hip-hop (LIHQ) n’ont pas réussit à prouver aux médias ni même à l’alternative médiatique traditionnelle ou à « l’élite » culturelle son existence. C’est ça le problème fondamental.

    Loco Locass existe et respecte profondément ce qui s’est fait et se fait dans le hip-hop, j’en suis convaincu.

    C’est du point de vue musical, et strictement musical, que je doute de leur inscription dans la lignée « hip-hop ». Par l’accent mis sur la musique en show (donc, sans nécessairement considérer les albums, dont je n’ai jamais mis la main dessus), je trouve qu’il ne s’ancre pas dans la tradition.

    Ce qui définit en quelque sorte « hip-hop » va au-delà de ce qui définit « rap », parce que du rap nécessite, par étymologie, Rythm and Poetic, alors que de la musique sans paroles peut être « hip-hop » à mon sens (Voir ma critique de Beatwalker de Dnt). Donc, c’est dans les « valeurs » que LL s’éloigne de la conception « hip-hop » à mon avis.

  5. Bonjour Simon. Oui je confirme être plus vieux… Pour avoir connu les années 1980…

    Je suis juste curieux. Mais je suis tout à fait d’accord pour dire que la culture hip-hop va au-delà du rap!

    Puis là j’ai remonté au film Beat Street et j’ai parlé du Break dancing… Et on parle de la culture hip hop du Bronx.

    Dans une référence on parle aussi de Afrika Bambaataa grand gourou du break-dancing. De même que de la Nation Zouloue composée des breakers, des rappers, scratchers et des burners (on traduit par artiste du graffiti). Cela c’est à cette époque là en 1984…

    Je n’ai pas suivi vraiment l’éclosion du mouvement au Québec et en France… J’ai une connaissance d’origine haïtienne qui a un studio d’enregistrement dans son sous-sol,mais c’est juste une connaissance… J’ai été une fois chez lui il m’avait montré cela…

    Tiens un lien wikipedia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Afrika_Bambaataa

    Mais je suppose que tu connais déjà cela c’est toi qui est le connaisseur pas moi…

    (Puis les liens wikipedia et la musique je ne suis pas nécessairement toujours d’accord avec ce qui est écrit surtout lorsque l’on classe des genres musicaux ).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Hip-hop

    Bye

  6. En effet, je connais Afrika Bambaataa 🙂
    Mais je ne connais pas tout du passé du hip-hop et, en ayant connu les années 80, sans doute possèdes-tu des connaissances dans ce domaine qui vont plus loin que les miennes. Qu’elles soient rap ou non, la musique de ces années a nécessairement influencé celle des 90 et de notre décennie.

    Mais j’applaudie ton intérêt pour cette branche de la musique d’ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *