Menu Fermer

Imposs & Narra – Moi & Moi: Remet en place la définition d’un mixtape

  1. Intro (feat. Naadei)
  2. Mobb Deep Skit
  3. Comment on roll
  4. On chie pas ou on mange (feat. Le Voyou)
  5. David Loiseau skit
  6. Gangster Party
  7. Slow Down Remix (feat. Radical)
  8. Juvenile Skit
  9. On ride (feat. Radical, Seice)
  10. Imposs c l’neg
  11. Coeur du quartier (feat. Radical, Seul, Slinky)
  12. Sinik Skit
  13. Juste des vrai neg ici (feat. Rainmen)
  14. Pas crier piti (feat. J-Kyll)
  15. Zam bo Kotem (feat. J-Kyll)
  16. Wyclef Skit
  17. Who Am I (feat. Von Von le Vet)
  18. Fiesta Bandolera (feat. Blaznez, Radical)
  19. Sa Nap Fe (feat. J-Kyll, Radical)
  20. Joachin Alcine Skit
  21. Tu sais que c’est chaud (feat. Baxter Dexter)
  22. Pour l’argent (feat. Anodajay)
  23. Ça tue (feat. Sans Pression, L’intru, Diewhen)
  24. David Loiseau Skit
  25. Pour mes G
  26. Shawna Skit
  27. Promo
  28. La menace (feat. KO)
  29. Classe disparue remix (feat. Le Connaisseur, La Dynastie des Morniers)
  30. Poing de vue (international promo) (J-Kyll)

Sorti à la fin de l’an 2006, le mixtape Moi & Moi d’Imposs & Narra il arrive d’une façon très stratégique pour créer un hype juste avant la sélection du gala MU, pour lequel ils ont beaucoup de chances de remporter le mixtape de l’année. D’un cran plus haut que de nombreux mixtapes, on sent le rap par instinct, mais construit, complet et diversifié.

À l’écoute, on ressent un type de création très spontané, à la fois dans le choix des rimes mais aussi dans le type de flow et dans l’essai musical. On anticipe souvent les rimes, mais au sens où on est toujours satisfaits dans nos attentes. Lorsque la première rime d’un certain type arrive, la manière dont elle est construite permet souvent de savoir quelle sera la prochaine, et anticiper ainsi l’effet fort par la création d’attentes. Un exemple assez simple est sans doute le suivant :

«  J’suis le neg, fait des vrais shits, comme un vrai gars doit
Faut qu’j’fasse du bread, comme la compagnie Gadoua
 » (- Imposs sur « Comment on roll »)

À noter que, si on s’attend à la prochaine rime, ça implique qu’elle n’est ni pauvre ni suffisante, mais qu’elle est au contraire suffisamment complexe pour qu’elle suggère d’emblée une autre sonorité. La versification semble instinctive pour les deux artistes de St-Michel.

Et, au-delà de ça, les paroles ne sont pas simplistes au niveau de la thématique, contrairement à d’autres mixtapes. Si l’instru est pris d’ailleurs, autant que tout le potentiel créatif se retrouve dans les paroles. C’est le cas ici, où il y a des sujets, et pas n’importe lesquels : la perversion de l’argent (avec une participation d’ Anodajay), la difficulté de la vie du quartier (« Le coeur du quartier ») ou les gangs de rue (avec le remix de « La classe disparue », où Le connaisseur pose un texte). Évidemment, les éléments traditionnels du mixtape restent là, amenant la force du flow de Rainmen sur « Juste des vrai neg ici » ou de Baxter Dexter sur « Tu sais qu’c’est chaud ».

Alors qu’un mixtape est souvent vu comme de facture moins « commerciale » qu’un album, Imposs & Narra présente un aspect commercial très intéressant. Bien sûr, il n’est pas commercialement vendable, considérant l’emprunt de certaines pièces musicales. Néanmoins, entendre du raggaeton sur « Fiesta Bandolera » prouvre l’étendue des possibles dans le rap québécois.

Moi & Moi permet donc aux deux artistes de faire ce qu’ils veulent jusqu’au bout, sans contraintes, et de préparer en bonne et due forme le terrain pour le prochain album du rappeur de Muzion, Mon poing de vue, prévu pour cette année.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *