Bien évidemment, je ne m’attendais à strictement rien en allant voir la version française du film Shooter (Antoine Fuqua, 2007), Tireur d’élite. Aller voir des films hollywoodiens avec des amis reste tout de même une expérience cinématographique intéressante, ne serait-ce que pour se mettre à jour dans les clichés et pour voir les réactions et les attentes des autres par rapport aux films de ce genre. Je ne me suis donc pas refusé ce plaisir, et je suis ici pour constater quelques points au niveau de la trame narrative du film.

Le personnage de Bob Lee Swagger, incarné par Mark Wahlberg, a une corde sensible particulière (du moins pour les gens de l’extérieur des États-Unis): il ne peut résister lorsqu’on lui demande de servir son pays. L’histoire le pousse cependant à remettre en question sa conception de ses compatriotes (« Jamais je ne me serais attendu à ce que la menace vienne de l’intérieur »). À l’ère terroriste, l’histoire vient donc nous faire remettre en question le nationalisme aveugle, où les dirigeants du pays seraient les éternels bons. Cependant, un élément reste très présent: le « Self-Made Man » mythique qui crée sa propre loi et qui combat pour la justice. Le personnage est donc un héritier des films western. Il vient bien évidemment nous rappeler ce qu’est le « vrai » nationalisme américain, soit celui de respecter les mythes fondateurs et de « prendre les armes » (au sens littéral comme figuré) contre ceux qui voudraient changer l’idéologie à la base de la création de la constitution.

Bien évidemment, explosions, meurtres et femmes en tenues légères (de façon totalement gratuite par ailleurs!) sont de la partie.

Image tirée de http://www.popmatters.com/pm/film/reviews/32184/shooter-2007-review/

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire