Naissance ou renaissance de l’art?

Sur la piste d’une réponse à la question de la définition de l’art, un article propose que la Renaissance a créé l’art, ce qui porte la réflexion vers quelque chose de particulièrement intéressant. C’est dans l’essai Comment l’art devient l’Art qu’Édouard Pommier défend cette théorie. Le Figaro offre un court texte descriptif à ce sujet.

Je crois que cette réflexion a passé dans la tête de plusieurs, mais cette phrase résume sa pensée de façon très claire et précise:

L’art, c’est aussi, parfois, une valeur ajoutée aux oeuvres d’art et à leurs créateurs.

Laissons de côté la rigueur factuelle historiographique en se demandant si l’Antiquité avait porté fruit à des réflexions semblables, l’idée est plutôt de rappeler qu’on peut concevoir l’art non pas comme « l’objet fabriqué », mais plutôt « ce que l’objet fabrique ». L’art deviendrait ainsi la conception plutôt que le conçu.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire