Menu Fermer

La fiction des textes de rap

À propos de la « potentielle fiction » derrière les propos d’un rappeur, Akhenaton en donnait un exemple éloquent:

Ce que le cinéma se permet, la télé
Les livres, et les magazines pour nous c’est prohibé
Incitation à la violence
C’est comme si pour chaque meurtre on inculpait Jack Palance (« Dangereux », L’école du micro d’argent, 1997)

Il s’agit de donner le bénéfice du doute à l’artiste quant à un écart entre ses propos et sa vie réelle. Le rap, comme les autres arts narratifs ou figuratifs, créent une diégèse, mais a un préjugé négatif qui fait que la plupart des gens n’y distinguent pas la fiction de la réalité.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ping :Eminem (feat. D-12) - When The Music Stops | La fiction des textes de rap | Réflexions et recherches de Simon Dor

  2. Ping :FiligraNn, WordUP Battles et fiction | Simon Dor.com

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *