Sir Pathétik & Billy Nova (source: Hiphopfranco)
Sir Pathétik & Billy Nova (source: Hiphopfranco)


Alors, voilà, je vous laisse quelques mots sur les critiques du mois de septembre que j’ai publiée. Deux cette fois-ci: Mauvaize frékentation de Sir Pathétik & Billy Nova et Gemini, Me, Myself and High LP de M.I.G. Sir Pathétik & Billy Nova ont quand même fourni, malgré la « limite » que Pathétik peut faire, en ce sens qu’il y a beaucoup de points négatifs, que ce soit au niveau du flow ou des paroles (plutôt du côté des rimes). Les sujets et quelques innovations pour les beats viennent sauver l’ensemble. Pour M.I.G., le problème est plutôt dans la transition qu’il y a entre le style de BMC (son groupe) et un style plus classique, lequel n’est pas complètement maîtrisé pour sa part. Il aurait peut-être eu plus avantage à miser complètement sur son ancien style, ou mieux paufiner cet album. Quelques bonnes tracks quand même.

mig-gemini-me-myself-and-high-lp-300
M.I.G. (source: Hiphopfranco).

Je tiens aussi à vous informer de la publication d’une entrevue que j’ai réalisé avec Red1, du groupe Rascalz, de Vancouver.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire