Ma 6-T va crack-er à Montréal-Nord

Les rues de Montréal-Nord flambaient hier soir durant des émeutes qui ont suivi une manifestation pacifique dénonçant le travail des policiers, samedi soir, qui ont tué un jeune homme de 18 ans alors qu’il jouait aux dés avec ses amis. « Bavure policière ou accident? » Cette question s’est vite transformée en « Émeute populaire justifiée ou opportunisme de voyous? ».

En lisant les commentaires de ce genre d’événements (comme par exemple les émeutes parisiennes), je vois toujours le problème de la spéculation des gens sur les motivations derrière. Les choses n’arrivent pas pour rien, bien qu’il y aurait en effet plusieurs autres solutions possibles. Mais tant qu’on entendra encore des « retournez dans votre pays! » ou « allez vivre ailleurs si ça ne vous plaît pas ici! », et tant qu’il y aura notamment des propos racistes, il semble que la solution pacifique se fera attendre.

Dernière modification: 11 août 2008 à 12:41. J’ai décidé de changer l’expression « blogue raciste » que j’utilisais pour qualifier le blogue du Dernier Québécois, pour plutôt employer l’expression « propos racistes », permettant ainsi de ne pas cibler personnellement l’auteur du blogue, ce qui n’était pas mon intention, mais plutôt à décrire l’atmosphère générale du billet et des commentaires qui y sont rattachés.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Rejoindre la conversation

8 commentaires

  1. Excuse-moi, mais pourquoi qualifies-tu mon blogue de « raciste »? Je t’invite à relire mon billet. Je suis profondément opposé au racisme et à toutes ses manifestations. Informe-toi avant d’écrire n’importe quoi.

  2. J’estime que de dire que « nous sommes tellement gentils avec les ethnies que celles-ci s’essuient les pieds sur nous » est une phrase raciste. D’une part de qualifier tout ce qui n’est pas Québécois « d’ethnie », et d’autre part, de dire à tort et à travers que des gens « s’essuient les pieds sur nous« , un « nous » plutôt mal défini aussi, qui exclue une partie de la population québécoise. C’est là essentiellement où j’ai vu du racisme.

    Appeler Montréal-Nord « Montréal-Noire » n’est peut-être en effet pas de fait raciste. Je t’invite par contre à expliquer les motivations qui t’ont incité à parler de cette appellation « anecdotique » juste avant la description de l’événement en question. Je n’en vois pas de lien.

    Je suis désolé si la personne derrière le blogue n’est pas une personne qui se considère raciste, ou qu’on pourrait considérer raciste, mais les propos qui se sont tenus dans le billet visé peuvent malheureusement entrer dans ce qualificatif. J’ai probablement exagéré en qualifiant le blogue en entier de raciste, cette intervention précise était ce que je visais.

  3. « J’estime que de dire que « nous sommes tellement gentils avec les ethnies que celles-ci s’essuient les pieds sur nous » est une phrase raciste. D’une part de qualifier tout ce qui n’est pas Québécois « d’ethnie », et d’autre part, de dire à tort et à travers que des gens « s’essuient les pieds sur nous », un « nous » plutôt mal défini aussi, qui exclue une partie de la population québécoise. C’est là essentiellement où j’ai vu du racisme. »

    Quand je parle du « nous », je parle des gens qui sont intégrés au Québec. Mais il y a des tas de gens qui ne s’intègrent pas, par choix, et qui nous rejettent. Ne le nions pas!

    Mon blogue n’est ni xénophobe, ni raciste. Il est pour une meilleure intégration des immigrants au Québec, simplement.

    J’ai ajouté un « ajout » à la fin de mon billet. J’espère que ça évitera toute autre forme de malentendu. Merci de faire attention avant de traiter quelqu’un impunément de « raciste ». Pour ton information, je ne crois même pas au concept de la race.

  4. Tu parles « d’ethnies » qui « s’essuient les pieds sur nous ». Tu fais donc ici il me semble une distinction entre « ethnie » et « non », distinction que je qualifie de discriminatoire.

    Dans ce cas, je qualifierais plutôt ton commentaire d’ethniste si ce mot existait.

  5. Évidemment que je fais une différence entre eux et nous. Le nous est inclusif, c’est-à-dire que nous accueillons tout le monde en autant qu’ils respectent nos valeurs. Mais le « eux » est exclusifs; ils nous rejettent en bloc, nous et nos valeurs.

    Mais attention, je ne parle pas de tous les immigrants, mais seulement de cette minorité (trop nombreuse) qui se fout de nous, ne désire pas apprendre le français et refuse de s’intégrer.

    Dans tous les cas, je ne suis n raciste, ni xénophobe, ni « ethniste ». Mais tu me traiter de nationaliste si tu veux, ça ça ne me dérange pas! 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire