Code de déontologie des blogueurs : afficher son allégeance

|

|


Suivant l’hyperlien proposé par Michelle Blanc, je vous invite à aller prendre connaissance d’une discussion autour de la différence entre le journalisme et les blogues, par rapport notamment à la conformité à un code de déontologie.

Je n’ai pas beaucoup le temps de commenter, vous m’en excuserez, mais j’y vais d’une citation trouvée dans l’article Le poids du blogue de Marie-Andrée Chouinard, hyperlié dans les commentaires du blogue en question.

Blogueur qui, faut-il le dire, se présente sous divers visages: aux côtés de celui qui pratique le blogue journalistique en utilisant Internet comme un média, comme il écrirait dans un journal, il y a celui qui fait de la chronique, puis celui qui s’adonne à l’impressionnisme partisan en affichant son inclinaison — les Blogging Tories, par exemple. Mais il y a l’autre, plus pernicieux, qui se livre en répondant à des intérêts qu’il ne confie pas! (Je souligne)

Désolé encore que ça rejoigne mes idées sur les intentions. Quelqu’un qui confie ses intentions nous met-il plus à l’abri de ses propos? Je crois que la plupart des gens ont intérêt à se méfier de ce qui est écrit, peu importe de quelle allégeance la personne se dit garante (qu’elle soit d’allégeance partisane, ou d’allégeance « intérêt public », s’il était vraiment possible de l’être).


À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *