Menu Fermer

Facebook et la confidentialité : où est le problème

Je reviens sur une vieille nouvelle, j’en conviens, mais j’en ai assez qu’on accuse le net de brimer notre confidentialité. Il semblerait qu’une émission anglaise, Click, sur les ondes de BBC, ait développé une application Facebook qui va chercher des informations personnelles sur notre profil.

Peu importe son apparence, en sous-main, le programme:

  • a recueilli des informations sur la vie personnelle de l’utilisateur et de ses amis;
  • les a envoyées par courriel dans la boîte de réception du technicien.

Miner a pu obtenir les informations suivantes sur quatre personnes

  • nom
  • adresse
  • date de naissance
  • école
  • intérêts
  • photographie

Ces informations, selon Spencer Kelly, animateur de l’émission Click, sont suffisantes pour permettre un vol d’identité.

Je me pose donc la question est le problème? Est-ce que ces informations soient accessibles à tout le monde, où est-ce plutôt complètement ridicule qu’avec mon nom, mon adresse, ma date de naissance (toutes des informations somme toute assez faciles à avoir dans la vraie vie) on puisse voler mon identité? Mettez un NIP sur ma carte de crédit, garantissez-moi qu’il faut que je puisse être en personne quelque part pour pouvoir ouvrir un compte de banque, mais là, s’il faut que je garde secrète ma date de naissance, l’école que je fréquente et le fait que j’écoute IAM, je crois qu’il est là le problème. Come on.

Articles similaires

3 commentaires

  1. noreply@blogger.com (Feel O'Zof)

    Oui je trouve moins aussi surprenante cette paranoïa qu’ont les gens face à facebook. Je pense que ce n’est pas tant le vol d’identité que la vie privée qui est en cause.

    Nous sommes dans une époque où les télécommunications se développent de plus en plus et, avec facebook, nous voici arrivés à un niveau où l’on peut connaître l’état d’âme d’une personne et voir ses photos de vacances sans avoir à lui parler. On peut garder contact avec des gens que l’on ne voit plus depuis des années et savoir dans quoi ils travaillent, voir leurs enfants grandir, se retrouver des intérêts communs, etc.

    Pour moi tout cela constitue manifestement un progrès. Un accroissement de la communication interpersonnelle autant au niveau de l’étendu des informations que de la portée des individus à qui elles parviennent.

    Je ne vois sérieusement pas comment quelqu’un pourrait me nuire en disposant des informations que j’ai mises sur Facebook…

  2. noreply@blogger.com (Simon Dor)

    @ Feel

    Il y a probablement bien des moyens de nuire avec des informations de ce type (surtout des photos), comme il y a d’autres moyens de nuire avec des anciens médias, moyens qui peuvent être pires. Je crois aussi qu’il ne faut pas croire que ça soit plus transparent ni plus opaque que dans la vraie vie : il y a deux paraîtres différents mais ils sont tout autant un paraître.

    @ smartisdead

    Mais c’est bien d’avoir des points de vue différents 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *