Menu Fermer

L’union fait la force : le pouvoir politique des blogues qui s’unissent?

J’ai publié un commentaire sur un message de Renart L’éveillé il y a quelques instants. Je réagissais à l’idée de trouver un représentant de la blogosphère politique pour explique ce phénomène à Tout le monde en parle. En écrivant, je me suis dit que je pourrais en faire un billet indépendant, mais j’ai tout de même opté pour l’écrire comme commentaire, et puis de le rééditer ici même :

Je lance quelque chose comme ça, rapidement, sans savoir si ce serait réaliste et intéressant.

D’abord, qu’est-ce qui fait la différence entre les blogues et les journaux, sur la question des auteurs? Les journaux possèdent une sorte d’instance d’auteur collective, c’est-à-dire qu’en plus d’avoir des auteurs qui signent les textes – qui sont donc les signataires individuels de leur travail – il y a une instance qui signe l’ensemble du journal – autrement dit, un auteur qui signe et assume le journal comme un ensemble. Cela a pour effet de garantir une certaine qualité mais aussi une certaine ligne directrice (les journaux ont évidemment une tendance politique souvent assez connue).

Qu’est-ce qui fait le “pouvoir” d’un journal, son influence? Ce n’est pas dans les individus qui signent des articles (quoiqu’il puisse y avoir des journalistes vedettes), mais plutôt dans l’ensemble du journal. Autrement dit, on peut influencer le journal comme un ensemble, sans qu’on ne convainque nécessairement l’ensemble des journalistes, et c’est cet ensemble qui se dote d’un pouvoir.

Qu’est-ce qui empêche la blogosphère d’aspirer à ce pouvoir? C’est bien entendu le fait qu’elle n’a pas la force d’être un agrégat de différents auteurs. Mais, évidemment, cet agrégat d’auteurs peut s’imaginer dans la blogosphère.

Et quel est la particularité des blogues? On diffuse son contenu sur son blogue, mais aussi en flux RSS, un format qui permet aux lecteurs de suivre les auteurs qu’ils préfèrent.

On peut donc dire que, s’il existe l’auteur des messages blogues, éventuellement il y aurait des “auteurs” d’agrégats de blogueurs : il sera peut-être éventuellement intéressant non pas de suivre uniquement des blogueurs spécifiques, mais aussi de suivre des ensembles de blogueurs.

Il serait possible, donc, de créer un portail de blogues, un site web indépendant, qui vite plus ou moins l’actualité, qui est divisé en sections (politique, arts, etc.) et qui se concentre sur un certain angle de l’actualité. Des blogueurs intéressés pourraient s’unir sous une même bannière – plus ou moins politique – et diffuseraient des liens vers les messages de leurs blogues à un même endroit (qui pourraient être choisis indépendamment par un “rédacteur en chef” ou être tous inclus).

Que penseriez-vous d’une initiative de ce genre?(Moi-même chez Renart L’éveillé).

Voilà.

Articles similaires

3 commentaires

  1. noreply@blogger.com (Simon Dor)

    Les 7 du Québec : il y a sept contributeurs, c'est peu. Mais en effet l'initiative est intéressante et semblable à ce que je proposerais.

    CentPapiers & Agora Vox : le contenu est diffusé uniquement sur le site, alors que je propose que chaque blogueur conserve son contenu sur son propre site, indépendant, et que ce ne soit que les liens eux-mêmes qui soient partagés. Je trouverais par ailleurs plus intéressant que ce soit du contenu plus "éditorial" qu'informatif.

    Il est possible que des sites existants puissent faire le travail (des sites de partage de liens, par exemple). Il s'agirait de les intégrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *