Je me suis vaguement rendu compte que ce que je trouvais fastidieux en étant critique d’albums, c’était de devoir décrire ce que j’entendais, ce que je ressentais en écoutant quelque chose. Bref, décrire une émotion parfois complexe. J’ai donc décidé de simplement dire ce que je viens de découvrir, ce qui littéralement vibre et est dans l’air du temps autour de moi. Peut-être que je décrirai un peu comment je vis ça parfois, mais peut-être pas. Bref, je fais juste dire (et parfois montrer) ce que j’écoute.

Première audiovision de « Dans tes rêves » d’Omnikrom avec Coeur de pirate : étrange son, étrange clip. Mais j’ai voulu réécouter et j’ai apprécié ma deuxième écoute. Là, je l’ai dans la tête.

Tout comme ma découverte du mixtape de Team Teamwork, Vinyl Fantasy VII. En gros, il s’agit de remixes fait à partir de samples de Final Fantasy VII (Square Enix, 1997). Mes deux coups de coeur sont « Lucifer » de Jay-Z mixé avec la musique des réacteurs Mako et le « Ante Up » de M.O.P. mixé habilement avec la musique des combats. On se tanne probablement vite, mais reste que je trouve la juxtaposition impressionnante.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire