Menu Fermer

Pris quelque part dans The Elder Scrolls IV: Oblivion

OblivionIl semble que je vienne de me heurter à un bogue dans la version PS3 de The Elder Scrolls IV: Oblivion (Bethesda Softworks, 2006). J’étais en train de faire la quête « A Mage’s Staff ». Je m’aventure dans un tunnel et élimine plusieurs nécromanciens. Après le tunnel, je sors à l’extérieur et rencontre d’autres adversaires que je combats. Or, comme ils sont plusieurs, je cours pour éviter leurs attaques et pour tenter de les avoir un à la fois. Je réalise à ce point-là que je suis sur une île: en courant, je tombe en bas d’une falaise qui me fait quitter cette île où je ne peux retourner qu’en passant par le tunnel. En retournant dans ce tunnel, le dernier des nécromanciens sur l’île n’y est plus. Tant que je ne l’ai pas tué, je ne pourrai pas accomplir la mission. Dans les faits, mon personnage a en main le bâton qui se transformera en « bâton du mage », et je pourrais indiquer au magicien qui m’a indiqué de faire cette quête que j’ai été attaqué par des nécromanciens… mais il semble que ce ne soit pas possible. Les walkthroughs ne relatent pas cette situation.

Bref, j’aimerais savoir si le jeu se « patch » ou si je dois recharger plus tôt. En espérant ne rien avoir fait de significatif par après. Il semble que d’autres situations de ce type arrivent un peu partout.

On dirait que Bethesda Softworks favorise les versions PC et Xbox 360:

We’ve released patches for most language versions of Oblivion for PC. You can download the appropriate patch and read the corresponding patch release notes. An Xbox 360 update for Oblivion is also available for download on Xbox Live. (Source)

Déception. Pourquoi ne pas « patcher » la version PS3, qui peut être tout aussi connecté à Internet que la console de Microsoft?

Articles similaires

1 commentaire

  1. Simon Dor

    Ok, le problème est réglé!

    Je n’ai pas eu à recharger une partie antérieure (laquelle aurait été quelques jours plus tôt…), le nécromancien qu’il restait à tuer était caché en bas de la même falaise que j’avais dévalé la première fois… Il fallait simplement que je le retrouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *