« Des typologies mécaniques à l’expérience esthétique: fonctions et mutations du genre dans le jeu vidéo », thèse de Dominic Arsenault

|

|

,

La thèse de Dominic Arsenault, intitulée « Des typologies mécaniques à l’expérience esthétique: fonctions et mutations du genre dans le jeu vidéo », sera soutenue le 15 août prochain à 13h30, au local C-2059 du pavillon Lionel-Groulx de l’Université de Montréal (3150, rue Jean-Brillant).

Je vous laisse Dominic décrire lui-même son texte:

Je m’y livre à un examen du concept de genre développé en littérature et au cinéma, et examine comment le genre en jeu vidéo s’est construit. Je questionne la pertinence des étiquettes génériques fondées sur des mécaniques de jeu et démontre qu’en fait, c’est plutôt le type d’expérience globale vécue par le joueur qui doit réellement être pris en compte. J’analyse des genres comme le first-person shooter, le jeu de stealth, le survival-horror, l’horreur et la science-fiction.

Au plaisir de vous y voir!


Partager cet article sur:

À propos de l’auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au centre de Montréal.


En libre accès en format numérique ou disponible à l’achat en format papier.


Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories


Blogroll