Quelques mots en ce lendemain d’élections pour souligner l’étrangeté des résultats, où le PQ a obtenu un mandat minoritaire avec une opposition libérale qui a une députation énorme comparativement à ce que les sondages laissaient présager. Je ne pouvais écrire quoique ce soit sur ce blogue en ce lendemain d’élections sans déplorer le troublant et triste incident qui a mis fin au regroupement partisan péquiste au Métropolis. Mes pensées vont à la famille et aux amis de la victime.

Recherche sur Le coeur a ses raisons

Une de mes amies, Gabrielle Trépanier-Jobin, recherche pour son projet de doctorat des personnes de 18 ans et plus qui accepteraient de visionner (ou de re-visionner) la première saison de la série Le coeur a ses raisons (Marc Brunet, 2005-2007) au cours des prochains trois mois, puis de répondre à des questions liées à ce visionnage par une entrevue téléphonique d’environ 30 minutes.

Au besoin, elle pourra vous faire parvenir les épisodes à visionner, pour peu que vous résidiez au Québec. Il s’agira de voir comment le transfert pourrait se faire, mais ce n’est pas un problème pour la recherche.

Le coeur a ses raisons
Le coeur a ses raisons (Source).

Ceux d’entre vous intéressés peuvent m’envoyer vos coordonnées (courriel et téléphone) par courriel.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire