Menu Fermer

Sans Pression critique le rap français

Plusieurs (et je m’inclus là-dedans) ont été déçus des récentes sorties de Sans Pression. Le pionnier du rap québécois qui a probablement fait le plus l’unanimité avec son premier album (514-50 Dans mon réseau, 1999) a eu de la difficulté dans les dernières années à monter la barre plus haute. Ce n’est pour moi pas un défaut, au contraire, ça prouve à quel point son premier album était excellent.

Dans un vidéoclip sorti aujourd’hui, il met les pendules à l’heures contre le rap français. Il affirme que c’est de l’« hospitalité » qu’il a servi aux rappeurs français qui venaient percer ici, en leur offrant des featurings, en les mettant en contact avec des organisateurs de shows, etc. Je me souviens que quand Freeman et K. Rhyme le roi (MC Arabica) sont venus à Montréal en 2008, juste avant la séparation de Freeman d’IAM, je suis allé les interviewer parce que j’avais été mis en contact par le biais de Cast du Treizième étage, le groupe de SP.

Percutante track, on sent que c’était pour lui nécessaire de régler ses comptes et ça marche.

Les principaux visés, que SP précise en commentaire de son vidéo YouTube, sont Passi, Freeman et Booba.

Articles similaires

1 Comment

  1. DJ

    Tu fais bien Sans Pression. Qu’ils mangent *tu sais quoi*. T’as pas besoin d’un accent de trou de c** pour faire du bon rap. Continue ton bon travail. Ça fait longtemps que nous les québécois ont t’aime!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *