Aujourd’hui paraît un numéro de Kinephanos hors-série qui se veut la seconde moitié des actes de colloque de la conférence History of Games de juin dernier, la première moitié ayant été publiée sur Game Studies.

Mon article, intitulé “A History of Real-Time Strategy Gameplay From Decryption to Prediction: Introducing the Actional Statement », développe le concept d’énoncé actionnel à partir du concept d’énoncé de Michel Foucault dans L’archéologie du savoir. Ce concept permet plus facilement d’écrire une histoire de la jouabilité.

J’en viens à la conclusion que, dans un paradigme de jouabilité basé sur le décryptage, Dune II: The Building of A Dynasty (Westwood Studios, 1992) est un jeu fondateur pour les jeux de stratégie en temps réel contemporains. Par contre, dans un paradigme de prévision, certaines mécaniques de base existaient depuis Modem Wars (Ozark Software, 1988) et Warcraft: Orcs & Humans (Blizzard Entertainment, 1994) ferait davantage figure de “premier” STR contemporain. Ultimement, comprendre la jouabilité d’un genre est plus complexe que de chercher à cibler la première occurrence de figures classiques.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2016), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire