Joseph J. Thompson, Mark R. Blair et Andrew J. Henrey, tout trois de la Simon Fraser University, ont montré à partir de joueurs de StarCraft II que le déclin des compétences motrices (ma traduction de cognitive-motor) arrive aussi tôt qu’à 24 ans.

journal.pone.0094215.g001

Leurs résultats réfutent aussi l’idée que l’expertise propre au jeu puisse empêcher ce déclin. En fait, ils suggèrent plutôt que les participants plus âgés aient des stratégies de compensation: par exemple, effectuer des actions qui demandent moins d’attention ou regrouper ces actions en des stratégies plus simples (et donc des schémas plus efficaces).

Ces résultats ont été conclu à partir des données de 3 305 joueurs entre 16 et 44 ans ayant participé au projet SkillCraft.

Trouvé via Kotaku.

Publié par Simon Dor

Simon Dor est professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue depuis août 2016. Il a soutenu sa thèse de doctorat sur l'histoire des jeux de stratégie en temps réel. Il écrit ici depuis 2006, d'abord comme étudiant en études cinématographiques éventuellement spécialisé en jeu vidéo (2008-2015), puis comme chargé de cours (2013-2016) en études du jeu vidéo (Université de Montréal) et en communication (UQAM). Ses jeux de prédilection sont StarCraft, Sid Meier's Civilization II, Final Fantasy VI, Crusader Kings II et Ogre Battle.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

  1. Tu as raison. On n’indique rien à propos des stratégies elles-mêmes, de la propension à gagner, de la rapidité de la prise de décision, etc. C’est un jeu de stratégie après tout.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire