Final Fantasy XV transformera Cid en femme hypersexualisée

|

|

Pour la première fois de la série Final Fantasy, Cid sera une femme.  Alors qu’on pourrait s’en réjouir, il y a une autre différence majeure entre ce personnage et les autres opus de la série : on a oublié de l’habiller.

Cid hypersexualisée

Ce genre de personnage absolument ridicule et absurde n’est malheureusement pas singulier. La série Metal Gear Solid a atteint des sommets de honte dans cette direction, la conception d’un des personnages féminins du prochain titre annoncé pour 2015 ayant été déjà qualifiée de «dégueulasse» par d’autres membres de l’industrie.

Quiet dans Metal Gear Solid 5

Je passe la plupart de ma vie active à étudier le jeu vidéo, à expliquer leur pertinence culturelle et sociale, à chercher à montrer qu’ils peuvent aller plus loin que les clichés de violence et de misogynie dont ils semblent parfois être les plus emblématiques représentants dans les médias. Dans le contexte du #gamergate et des menaces de mort proférées contre Anita Sarkeesian pour ses vidéos féministes, c’est comme si Square Enix avait été sur une île déserte dans les derniers mois. En quelques images, voilà qu’une des séries de jeu vidéo que je respecte le plus donne un coup de massue à tout ceux qui luttent pour changer l’image des gamers.


Partager cet article sur:

À propos de l’auteur


3 réponses à “Final Fantasy XV transformera Cid en femme hypersexualisée”

  1. Avatar de Pidji
    Pidji

    Malheureusement cela semble être monnaie courante désormais pour des licences en manque/perte de vitesse. Un autre exemple avec le dernier opus de la série Fatal Frame en cours de préparation pour la Wii U.

    http://image.jeuxvideo.com/images/wu/f/a/fatal-frame-wii-u-wiiu-1411718826-020.jpg

    C’est triste. FF7 frôlait les limites avec Tifa, Fatal Frame 3 avec une très courte scène de douche, mais là …

  2. Avatar de Simon

    Il me semble en effet que Tifa ou même encore Lara Croft à l’époque de la PlayStation ont proposé quelque chose qui était déjà un peu trop, je crois qu’on est rendus tout à fait ailleurs et c’est dommage qu’on voit encore ça…

  3. […] représentation des femmes dans les jeux,  souvent inacceptable, est une question qui regrouperait l’ensemble des trois angles présentés ici. On peut se […]

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis professeur en études vidéoludiques à l’Unité d’enseignement et de recherche (UER) en création et nouveaux médias de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue au centre de Montréal.


En libre accès en format numérique ou disponible à l’achat en format papier.


Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories


Blogroll