The Hobbit: The Desolation of Smaug sur Le Quatre trois

Un extrait de la critique de The Hobbit: The Desolation of Smaug (Peter Jackson, 2013) de Caroline Savard sur Le Quatre trois. C’est inévitable, Le Hobbit fera d’énormes recettes au box-office. C’est justement ce qui est regrettable, car les studios y voient la preuve qu’ils peuvent s’emparer d’une œuvre classique et en faire absolument n’importe quoi tout en parvenant […]

Jozef Siroka sur le cinéma d’auteur « vulgaire »

Ce que j’aime de Jozef Siroka, c’est en grande partie son humilité comme blogueur. Il est capable de synthétiser, clarifier et creuser des questions pertinentes en faisant dialoguer différentes perspectives, différents points de vue, sans s’approprier les idées des autres. La pertinence, ce n’est pas essayer d’être le premier à avoir dit quelque chose, mais d’être le premier à chercher à comprendre et à faire comprendre quelque chose.

Critiques d’ici: François Lévesque

Jozef Siroka a récemment entrepris une série d’articles où il s’entretient avec d’autres critiques de cinéma au Québec. Il a notamment interviewé Jason Béliveau du site Quatre trois qui était aussi à la barre du blogue Insécurité nationale que je suivais il y a quelques années. Le plus récent, François Lévesque, critique cinéma au Devoir et […]

Fermeture du Club vidéo Beaubien

C’était malheureusement prévisible à moyen ou long terme, mais c’est déjà officiel: le Club vidéo Beaubien ferme ses portes. Après une succursale de la Boîte noire, le Septième et la succursale montréalaise du Phos, voilà qu’un autre fleuront de films répertoire de Montréal disparaît.

Game of Thrones

Ça faisait longtemps que je souhaitais voir Game of Thrones (HBO, 2011-), série télé adaptée de A Song of Ice and Fire de George R.R. Martin. J’ai tendance à être un peu intense sur un certain nombre de choses, et Game of Thrones en fut l’une: j’ai visionné les trois saisons en dix jours. C’est probablement la meilleure série télé que je n’ai jamais vue.

The Hobbit: An Unexpected Journey (Peter Jackson, 2012)

Je viens de terminer The Hobbit: An Unexpected Journey (Peter Jackson, 2012). J’en avais entendu parler en mal mais je n’aurais jamais imaginé que ça pouvait être aussi mauvais. Le ton un peu plus enfantin du film au départ m’agaçait un peu mais en même temps, ça cadrait bien avec le livre.