Scanner Sombre (Introversion Software, 2017)

À l’exception du début du jeu et de la fin, tout l’espace de jeu est dans le noir total. Et c’est ce qui fait la particularité de Scanner Sombre qui exploite à fond une seule mécanique. Le fusil du joueur est une sorte de sonde : un tir est une sorte de laser qui laisse une trace lumineuse au mur qui change de couleur selon la proximité de la surface (et suivant d’autres paramètres plus tard dans le jeu).

Deux modes d’incarnation et Lego Marvel Super Heroes

L’incarnation des personnages dans les jeux vidéo est parfois étonnante. Lego Marvel Super Heroes (TT Games, 2013) auquel je joue depuis un certain temps avec mon enfant m’a mis en évidence que l’incarnation peut prendre différents modes au sein d’un même jeu, changeant parfois les défis d’une manière étonnante.

Northgard (Shiro Games, 2018)

Je viens de commencer Northgard (Shiro Games, 2018), un jeu de stratégie en temps réel qui ressemble sous bien des aspects à Age of Empires. Le jeu nous met dans la peau de clans de Vikings qui doivent s’affronter en colonisant des territoires et en collectant des ressources pour nourrir notre peuple et recruter de […]

RiME et la représentation du deuil en jeu vidéo

Alerte aux divulgâcheurs: je révélerai des détails importants de l’intrigue dont le punch final. RiME (Tequila Works, 2017) ou simplement Rime est un jeu d’aventure axé sur les puzzles qui met en scène un enfant explorant une île déserte sur laquelle il semble avoir échoué. L’univers est assez onirique, l’enfant suivant un renard qui le […]

Into the Breach et le « faux » rogue-like

J’ai bien aimé mon expérience du jeu Into the Breach (Subset Games, 2018) des créateurs de FTL: Faster Than Light (Subset Games, 2012). Le principe ressemble à celui de son prédécesseur, mais sur une carte ressemblant à celle de jeux tactiques comme Advance Wars (Intelligent Systems, 2001). Le joueur incarne au départ trois mechs, l’un […]

Let’s play ta recherche #2: Les glitches, les FPS et Bedlam (avec Hugo Montembeault)

Dans cette série, on joue à un jeu vidéo avec un chercheur et on discute en même temps, avec parfois le jeu comme exemplification de ses recherches. Aujourd’hui, c’est Hugo Montembeault qui nous parle de sa thèse de doctorat sur le glitch et le first-person shooter et on joue à Bedlam (RedBedlam, 2015).

La représentation des femmes et Brothers: A Tale of Two Sons

J’ai emprunté Brothers: A Tale of Two Sons (Starbreeze Studios, 2013) sur PS4 à la bibliothèque municipale tout récemment pour l’essayer un peu. Sachant que le jeu ne durait que trois ou quatre heures, et en m’y plaisant dès le début, j’ai décidé de le terminer. Petit divulgâcheur à prévoir. Autant j’ai apprécié mon expérience, interactive […]

The Testament of Sherlock Holmes

C’est un étrange jeu que ce Testament of Sherlock Holmes (Frogwares, 2012) que j’ai essayé près d’une heure. C’est ce qui ressemble le plus à un jeu d’aventure contemporain. Dans sa thèse de doctorat, Jonathan Lessard rassemble quelques définitions de jeux d’aventure et note ce qu’il est et ce qu’il n’est pas pour plusieurs auteur-e-s: […]