Catégorie : Autres réflexions

Comme mes réflexions ne concernent pas uniquement mes trois sujets de prédilection, je me réserve une catégorie pour le reste : philosophie, politique ou arts visuels, par exemple.

  • Le temps et le devoir de débattre

    Le temps et le devoir de débattre

    Je m’embourbe ces temps-ci dans des débats sur les réseaux sociaux comme un jeune naïf qui pense encore que les trolls se transformeront subitement en personnes de bonne foi. Je ressens périodiquement une sorte de devoir d’intervenir, qui s’estompe souvent rapidement heureusement. Mais en expliquant aux gens que le féminisme est important, que la souffrance […]

  • Mode de scrutin alternatif: l’idéal dans l’urne, le compromis au pouvoir

    Mode de scrutin alternatif: l’idéal dans l’urne, le compromis au pouvoir

    J’ai tendance à aimer le système proportionnel, parce qu’il force le pouvoir à faire des compromis. Cependant, ce mode de scrutin alternatif expliqué par C.G.P. Grey me semble une idée intéressante, qui permet à l’électeur de voter pour son idéal, mais ultimement de mettre au pouvoir le compromis. Parce que gauche + droite ne donne pas […]

  • Descriptif ou prescriptif en politique ou en arts

    Descriptif ou prescriptif en politique ou en arts

    Je parlais de Mill il y a quelques années et je notais qu’il me semblait y avoir un problème sur la distinction entre une description éthique par rapport à une prescription éthique. La chose s’applique aussi à une conception politique.

  • Normand Baillargeon autour de la culture générale aux Publications universitaires

    Normand Baillargeon autour de la culture générale aux Publications universitaires

    Il y a de ces gens dont j’apprécie de plus en plus la pensée à mesure que je les lis ou les écoute. Souvent, une entrevue vidéo d’environ une heure est rebutante, mais celle-ci m’a particulièrement intéressée. Normand Baillargeon y présente son dernier livre, Liliane est au lycée, déformation (fictive) de « L’Illiade et L’Odyssée » qu’une personne sans culture générale aurait pu commettre en entendant mal la prononciation des deux titres.

  • Le sexisme et les attentes envers les hommes

    Si j’avais une cause à défendre socialement, ce serait sûrement l’égalité. J’allais écrire l’égalité des sexes, mais au fond, j’ai l’impression que de se battre contre une inégalité, c’est nécessairement se battre pour l’égalité en général. Dans le travail qu’il reste à faire pour que tous soient égaux, je vois de plus en plus qu’il y a une image de l’homme à détruire.

  • Les choses et l’évocation. Au-delà du deuxième degré

    J’adore les chroniques de David Desjardins. Sa dernière porte sur l’histoire d’un homme qui termine une relation avec une femme qui avait deux filles d’une relation précédente. Nécessairement, il a développé au cours des années une relation paternelle avec elles. Très touchant. Comme souvent, je me rends compte qu’en lisant un livre ou en regardant un film, ce sont des éléments qui m’apparaissent à première vue secondaires qui viennent me donner des idées parallèles.

  • L’inspiration – L’appétit vient en mangeant

    En naviguant dans mes articles incomplets non-publiés (qui sont actuellement au nombre de 108), j’en trouve un que je suis en train de compléter en ce moment et qui se trouve à être celui que vous lisez ici. Les éléments qui y étaient déjà présents commencent à partir du prochain paragraphe.

  • À propos du syndrome de la page blanche

    À propos du syndrome de la page blanche.

  • À propos d’être de gauche ou, finalement, d’être bien des choses

    Je me considère comme quelqu’un plutôt à gauche. Je me souviens que, plus jeune, on me disait que je virerais à droite en vieillissant. Et, à bien y penser, on pourrait encore me le dire si ce n’est qu’on s’est tanné ou, encore, que je n’affiche plus autant qu’avant mes allégeances politiques.