Le visible de Lyotard dans Final Fantasy VII

Cette semaine, j’ai cru bon explorer les concepts de lisibilité et de visibilité de l’image selon le philosophe Jean-François Lyotard. Des concepts complexes, ambitieux à décrire en détails, mais je crois en avoir résumé suffisamment les grandes lignes pour faire comprendre un point important sur l’immersion dans les jeux vidéo: l’image vidéoludique est plus souvent […]

Le réconfort, l’œuvre d’art et la justification

Tant de choses pertinentes sont écrites dans le dernier article de Paule Mackrous. Différentes choses que j’aurais voulu écrire et que je n’avais jamais vues regroupées dans un même texte. Sur les démarches artistiques, d’abord. C’est-à-dire, sur l’idée que les démarches artistiques sont plus ou moins pertinentes pour expliquer une œuvre d’art, pour en expliquer l’expérience esthétique.

L’art contemporain n’est pas un sida de civilisation

Comme je suis le blogue de Renart L’éveillé, je suis tombé sur un texte qu’il a écrit en réponse à un de ses collègues du groupe Les 7 du Québec, un collectif de sept blogueurs qui parlent de politique sans ligne éditoriale. Le texte en question de Yan Barcelo tente de démontrer que l’art contemporain […]

La « valeur ajoutée » au banal de la vie des artistes

J’aime bien commenter des citations que je prends de textes que je lis pour des cours, bien que je n’en propose pas nécessairement une réflexion exhaustive.Dans son texte « La star et le prisonnier. Les dispositifs d’auto-surveillance et de spectacularisation de soi sur Internet », Olivier Asselin fait une analyse des sites où un individu présente sa […]

Kant et la finalité formelle objective

J’étais en train de lire « Analytique du beau » de Kant, quand un extrait m’a en quelque sorte « expliqué » clairement ce qui m’agaçait dans l’établissement de prix de « l’Académie » (Oscars, Jutras, Génies, Césars, …). Kant parle en quelque sorte – à propos de la perfection – de l’idée d’une fin à une chose, et qu’on ne juge pas les choses en fonction d’une fin.

Le signe d’Alberti

Je place ici une définition selon Alberti qui me pousse à réflexion et sur laquelle je reviendrai probablement éventuellement.J’appelle un signe (segno) une chose quelconque qui se tient à la surface de telle sorte que l’œil la puisse voir. Des choses que nous ne pouvons pas voir, personne ne niera qu’elles n’appartiennent en rien au […]

Zidane, un portrait du XXIe siècle: marginalité dans son contexte

Douglas Gordon a un parcours relativement marginal au sein des arts visuels, de par le fait qu’il utilise dans certaines oeuvres des films « classiques » en format vidéo: elles sont par ailleurs l’essentiel de ses matériaux. 24 Hour Psycho (1993) ou 5 Year Drive-By (1995), par exemple, « s’approprient » des œuvres préexistantes, de façon à […]

Braque, Picasso et les trois phases du cubisme. Texte de révision

Note: Cet article a été écrit comme révision pour un cours d’histoire de l’art. Je ne prétends pas avoir des sources pour étayer les éléments que je décris ici: il serait alors préférable pour vous d’aller confirmer les faits que je synthétise ici. Le cubisme se définirait largement par une certaine dislocation de la perspective. […]