Yann Martel – L’histoire de Pi

« Je vais être honnête. Ce ne sont pas les athées qui me restent en travers de la gorge, ce sont les agnostiques. Le doute est utile pour un temps. […] Mais il nous faut aller de l’avant. Choisir le doute comme philosophie de vie, c’est choisir l’immobilité comme mode de transport (Martel 2003, p. 45). »

Postuler plutôt que prouver la non-existence d’une chose

Je viens de terminer la lecture de la traduction française de l’ouvrage de Richard Dawkins, The God Delusion [2006], titrée Pour en finir avec Dieu (2008). Je suis en accord avec à peu près l’ensemble de sa réflexion, mais j’ai quelques réticences en ce qui concerne la distinction agnosticisme-athéisme.