Étiquette : Bernard Perron

Bernard Perron est professeur titulaire à l’Université de Montréal et fut mon directeur de recherche pour la maîtrise et le doctorat. Il s’intéresse au jeu vidéo d’horreur, à la cognition et à la narration.


  • Le rôle des études cinématographiques

    Le rôle des études cinématographiques

    Vous me direz que je suis insécure de trouver le besoin de toujours justifier mon domaine d’études, voire de justifier « pourquoi je suis là ». En effet, il y a probablement un peu de ça. On me pose une question un peu embêtante mais remplie de vérité l’autre jour au travail: qu’est-ce que ça fait un…

  • Analyse formelle de Mémoires affectives de Francis Leclerc

    Analyse formelle de Mémoires affectives de Francis Leclerc

    Alors voilà, je viens d’ajouter un de mes travaux tiré du cours Analyse filmique (CIN2103), donné par Bernard Perron en hiver 2006. Le texte s’intitule Analyse formelle d’une séquence de Mémoires affectives de Francis Leclerc, que je place en format pdf. Je n’ai pas vraiment de réflexion rétrospective à ce travail, sauf peut-être qu’elle surpasse…

  • Les limites de l’infini

    Les limites de l’infini

    Lors de ma lecture de la thèse de Bernard Perron, La spectature prise au jeu. La narration, la cognition et le jeu dans le cinéma narratif [disponible sur Ludiciné], je tombe sur une citation qui me fait réfléchir sur le concept de l’infini. Perron parle des hypothèses que le spectateur se fait sur ce qui…

  • Le franc-jeu et The Illusionist

    Je voulais émettre une critique au film The Illusionist (Neil Burger, 2006), si on le considère d’un point de vue ludique, soit par rapport à un jeu entre l’instance créatrice et le spectateur (ou le lecteur). Je signifie immédiatement que ce type d’analyse m’a été introduit dans le cours Analyse filmique à l’Université de Montréal…