Imputabilité, pape et démocratie directe

Dans sa chronique du 11 mars dernier, Pierre Foglia met en parallèle le système papal catholique avec l’Islam, qui n’a pas d’équivalent du pape. Sa réflexion est rapide et sans prétention, mais elle me semble éclairante sur bien des aspects. Et c’est notamment ce qui me tracasse avec la démocratie directe telle qu’elle est pratiquée dans les assemblées générales étudiantes.

Yann Martel – L’histoire de Pi

« Je vais être honnête. Ce ne sont pas les athées qui me restent en travers de la gorge, ce sont les agnostiques. Le doute est utile pour un temps. […] Mais il nous faut aller de l’avant. Choisir le doute comme philosophie de vie, c’est choisir l’immobilité comme mode de transport (Martel 2003, p. 45). »