La neutralité de l’espace-temps du texte

Une « neutralité de l’espace-temps » (l’expression fait très « science-fiction », voilà peut-être pourquoi je l’ai choisie) est en général présente dans les articles scientifiques, mais rarement dans les critiques, par exemple. Dans l’optique de ne pas favoriser un point de vue par rapport à un autre, on préfère souvent éviter ces types de références, dont voici quelques exemples.

Point de vue téléologique

Dans un travail de recherche, il faut éviter de soutenir un point de vue téléologique, c’est-à-dire — notamment — un point de vue qui regarde l’histoire comme si elle se dirigeait vers une finalité précise. À discuter de cela avec quelques membres de ma famille à Noël cette année (oui, nous avons des sujets de discussion étranges), on constatait qu’il y avait plusieurs tournures de phrases qui trahissent ce point de vue.

Le cinéma parlant (avec un accent français) au Québec

L’été dernier, j’ai notamment travaillé pour le Grafics, le groupe de recherche sur l’avènement et la formation des institutions cinématographique et scénique, à l’Université de Montréal. À l’aboutissement de plusieurs de leurs recherches sur le cinéma des premiers temps, ils ont construit un site web qui propose des textes de vulgarisation scientifique de leurs découvertes.