Neutralité versus hagiographie

Je parlerai aujourd’hui du point de vue neutre et du point de vue hagiographique. Le terme vient des récits de Saints, notamment ceux de Jacques de Voragine dans La légende dorée, dont le type d’écriture donne un portrait qui encense l’individu plutôt qu’un point de vue neutre. Je n’en connais pas grand-chose sauf dans le cadre d’un cours de premier cycle, ainsi je ne m’aventurerai pas plus loin dans cette direction.

Points de vue et jugements de valeur dans une analyse

Dans la lignée de mes autres considérations suite à la lecture de travaux, je parlerai aujourd’hui de la notion de points de vue ou de jugements de valeur. C’est une chose qui est extrêmement difficile à expliquer et à généraliser, car j’ai l’impression que les chercheurs ne sont pas tout à fait d’accord à ce propos. Bref, je vous expose une manière qui, pour moi, permet de s’assurer qu’un texte écrit en reste neutre quant à son objet d’études et ce, même si l’objet en question est explicitement considéré comme quelque chose ayant une plus grande valeur à nos yeux.

Mon statut d’imposteur ou La tendance vers le standard du goût?

Je fais ici mon mea culpa : je suis un imposteur. Si vous faites une liste des 100 films à avoir vu dans sa vie, je n’en aurais pas vu 15% (ok, peut-être 30%). Aux yeux de plusieurs, je ne serais pas un vrai, un « bon » cinéphile, ou du moins mes connaissances cinéphiliques sont limitées. […]

Leçon de cinéma : reproche à l’expression elle-même comme au type de contenu

Je déteste l’expression « leçon de cinéma », encore moins « classe de maître » (« master class » en anglais). Je n’ai jamais assisté à une telle activité. Elle consiste globalement, selon ce que j’en sais, à une rencontre avec un cinéaste, qui parle de la manière dont il fait ses films. Rien de personnel envers Arnaud Desplechin, dont je […]

« Avant la spectature », se préparer à voir un film?

Je vais au club vidéo louer Batman Begins (Christopher Nolan, 2005). La jeune femme me demande si j’ai vu celui au cinéma. Ma réponse: « Non, je me prépare justement à aller le voir. » Mais, d’où me viens cette idée qu’il faille se préparer pour aller voir un film? Pourrait-il y avoir des préalables à une […]

La Chute de la maison Usher et moi

Il y a souvent des films qui évoquent quelque chose d’étrange en nous simplement à cause des circonstances entourantes dans lesquelles nous les avons vu. C’est mon cas avec La Chute de la maison Usher (1928) de Jean Epstein, que je n’ai pourtant encore jamais vu en entier. Un retour du refoulé de passion cinéphilique […]

Falloir avoir vu quelque chose

En faisant mes recherches pour mon texte du cours Cinéma documentaire, je tombe sur un article dont l’introduction vient particulièrement faire écho à certaines de mes réflexions. En réponse donc à tout ceux qui me disent la fameuse phrase: « Mais, tu es en cinéma et tu n’as jamais vu ce film…? », je leur répondrai dorénavant: […]

Le cinéma est un art de performance

Bien évidemment, je ne veux pas parler de la performance au sens de « performance artistique », mais plutôt dans un sens de « plus ou moins bon ». En effet, le discours du « bon » ou du « moins bon » dans la description (critique ou non) d’un film lui tient bien serré à la cheville (bien plus que la narrativité […]