Menu Fermer

Neutralité versus hagiographie

Je parlerai aujourd’hui du point de vue neutre et du point de vue hagiographique. Le terme vient des récits de Saints, notamment ceux de Jacques de Voragine dans La légende dorée, dont le type d’écriture donne un portrait qui encense l’individu plutôt qu’un point de vue neutre. Je n’en connais pas grand-chose sauf dans le cadre d’un cours de premier cycle, ainsi je ne m’aventurerai pas plus loin dans cette direction.

Points de vue et jugements de valeur dans une analyse

Dans la lignée de mes autres considérations suite à la lecture de travaux, je parlerai aujourd’hui de la notion de points de vue ou de jugements de valeur. C’est une chose qui est extrêmement difficile à expliquer et à généraliser, car j’ai l’impression que les chercheurs ne sont pas tout à fait d’accord à ce propos. Bref, je vous expose une manière qui, pour moi, permet de s’assurer qu’un texte écrit en reste neutre quant à son objet d’études et ce, même si l’objet en question est explicitement considéré comme quelque chose ayant une plus grande valeur à nos yeux.