Étiquette : Crusader Kings II

  • Les jeux de stratégie à thématique historique, entre système de jeu et expériences uchroniques

    Les jeux de stratégie à thématique historique, entre système de jeu et expériences uchroniques

    La saison des colloques se termine et je tenais à poursuivre mon implication dans la recherche malgré une année chargée en enseignement. J’ai présenté au mois de mai une conférence intitulée « Les jeux de stratégie à thématique historique, entre système de jeu et expériences uchroniques » au colloque Monde(s) médiatique(s) : discours profanes et sciences sociales […]

  • On joue à Crusader Kings II – L’émergence des Ottomans

    On joue à Crusader Kings II – L’émergence des Ottomans

    J’ai débuté récemment une campagne que j’ai intitulée « L’émergence des Ottomans » dans Crusader Kings II. J’ai choisi de commencer avec le chef de la dynastie des Ottomans en me disant que je pourrai peut-être importer ma partie dans Europa Universalis IV si je la tiens longtemps. Une des grandes difficultés du jeu est […]

  • Le jeu signifiant selon Salen et Zimmerman

    Le jeu signifiant selon Salen et Zimmerman

    Salen et Zimmerman sont deux concepteurs de jeux qui feront paraître en 2004 un livre maintenant classique en études du jeu vidéo: Rules of Play. Game Design Fundamentals. Il y a dans cet ouvrage un certain nombre de concepts qui permettent de mieux se situer par rapport à un jeu, en particulier en ce qui a trait à penser sa conception. L’un de ces concepts est le meaningful play, que je traduis par jeu signifiant — jeu étant compris ici comme une activité, et non pas un système de règles.

  • Crusader Kings II: Charlemagne – dynastie Karling

    Crusader Kings II: Charlemagne – dynastie Karling

    J’ai commencé cette session une partie de Crusader Kings II (Paradox Development Studio, 2012) avec plusieurs extensions et contenus téléchargeables (DLC) que je n’avais pas acheté depuis quelque temps. En débutant avec Karl Karling, l’un des personnages principaux de la nouvelle campagne du DLC Charlemagne (2014). Cette extension permet de commencer plus tôt dans la période médiévale, […]

  • Séquences de jeu d’avril: Sang-Froid, Game of Thrones et Skyrim

    Séquences de jeu d’avril: Sang-Froid, Game of Thrones et Skyrim

    Expérience très intéressante avec Sang-Froid: Tales of Werewolves, un peu moins avec Game of Thrones.

  • Archives de jouabilité du mois de mars

    Archives de jouabilité du mois de mars

    Comme j’ai une limite de transfert par mois de données sur mon abonnement Internet, je ne peux pas téléverser tous mes enregistrements en ligne. J’ai donc laissé tomber quelques parties de Crusader Kings II, notamment avec le mod de Game of Thrones (dont la nouvelle version permet de jouer avec le continent Essos et les […]

  • Mes trois premières heures dans The Elder Scrolls V: Skyrim

    Mes trois premières heures dans The Elder Scrolls V: Skyrim

    J’ai commencé Skyrim en partie pour mon cours, notamment parce que j’avais plusieurs exemples d’Oblivion en tête parfois et que la suite pourrait peut-être me fournir des extraits vidéos pertinents. J’ai déjà montré en classe des extraits de l’introduction. J’ai choisi de jouer un Argonian — soit un humanoïde reptilien —, comme je l’avais fait pour The Elder Kings (le […]

  • Europa Universalis IV: la frontière entre complexe et compliqué

    Europa Universalis IV: la frontière entre complexe et compliqué

    Un récent article de Shaun McInnis sur le site GameSpot résume une entrevue avec Thomas Johansson, à la tête d’Europa Universalis IV (Paradox Development Studios, 2013), où il fait la distinction nécessaire entre complexe et compliqué. J’avais déjà discuté de la distinction tout aussi nécessaire entre complexité et difficulté, ce qui me semble très similaire et tout aussi […]

  • Game of Thrones

    Game of Thrones

    Ça faisait longtemps que je souhaitais voir Game of Thrones (HBO, 2011-), série télé adaptée de A Song of Ice and Fire de George R.R. Martin. J’ai tendance à être un peu intense sur un certain nombre de choses, et Game of Thrones en fut l’une: j’ai visionné les trois saisons en dix jours. C’est probablement la meilleure série télé que je n’ai jamais vue.