Menu Fermer

Imputabilité, pape et démocratie directe

Dans sa chronique du 11 mars dernier, Pierre Foglia met en parallèle le système papal catholique avec l’Islam, qui n’a pas d’équivalent du pape. Sa réflexion est rapide et sans prétention, mais elle me semble éclairante sur bien des aspects. Et c’est notamment ce qui me tracasse avec la démocratie directe telle qu’elle est pratiquée dans les assemblées générales étudiantes.

Le paradoxe de la démocratie

Sur son blogue, Normand Baillargeon relate quelques problèmes philosophiques irrésolus dont celui du paradoxe de la démocratie, qui m’a particulièrement interpelé et qui me semble une des raisons qui fait que je ne suis pas philosophe et ne veut pas particulièrement l’être.