Menu Fermer

Kant et la finalité formelle objective

J’étais en train de lire « Analytique du beau » de Kant, quand un extrait m’a en quelque sorte « expliqué » clairement ce qui m’agaçait dans l’établissement de prix de « l’Académie » (Oscars, Jutras, Génies, Césars, …). Kant parle en quelque sorte – à propos de la perfection – de l’idée d’une fin à une chose, et qu’on ne juge pas les choses en fonction d’une fin.