Court retour sur le « relativisme » de la culture

Suite à ma courte réflexion sur la chronique de Patrick Lagacé, ce dernier m’a cité sur son blogue pour ajouter à la discussion. Comme je me réjouissais au départ d’écrire court et de ne pas développer, mais que je ne m’attendais pas à ce que mon texte ait autant de visibilité (et de réponse dans les commentaires de son billet de blogue), je me permets d’ajouter quelques remarques.

Harry Potter and the Half-Blood Prince | Horizon d’attentes, adaptation et questions reliées

En sortant de l’audiovision du film Harry Potter and the Half-Blood Prince (David Yates, 2009), quelques amis et moi discutions de l’adaptation du film. Les questions typiques en fait: « pourquoi enlever tel élément? », « pourquoi ajouter tel élément? », etc.

Julia Kristeva. 1978 (1969). Seméitoké. Recherches pour une sémioanalyse. Paris : Seuil.

Julia Kristeva expliquait, sous la notion d’« espace intertextuel », que les éléments contenus dans le roman peuvent se définir dans leur rapport de différence d’avec tout ce qui les précède. Ainsi, les figures qui forment le discours « […] obtiennent, ajouté à leur sens original, un sens supplémentaire dû à leur insertion dans l’arbre génératif [1] du champ […]

L’intertextualité a-signifiante de Final Fantasy

Le principe d’intertextualité est très présent dans les jeux vidéos, les allusions aux jeux passés dans certains cas (dans le cas des séries), aux films desquels ils sont adaptés, ou à des éléments du monde réels sont très présentes. La question intéressante est de savoir comment ces allusions peuvent, parfois, ne pas être signifiantes dans […]

Phatcademics: une seconde lecture

Il est intéressant de constater comment le rap peut parfois offrir une seconde lecture d’une œuvre. Que ce soit par l’action du sampling, où l’artiste modifie une oeuvre initiale, ou encore, la simple sélection/modification de pièces rap qui lui préexistent. Tel que je le fais remarquer dans ma critique de Phatcademics de DJ Phatcat [archivée […]

Intertextualité inconsciente: Les Simpson et Hitchcock

Souvent, on critique le principe d’intertextualité en disant que l’auteur n’est pas si connaisseur, et n’a pas nécessairement voulu citer tel film. On dit souvent que la référence n’est pas explicite, donc difficilement prouvable. Les Simpson ont utilisé la « citation » à profusion, et même si l’exemple que je voulais donner est relativement explicite, je m’en […]