Étiquette : Julia Kristeva


  • Savoir, postmodernisme et études cinématographiques

    Savoir, postmodernisme et études cinématographiques

    Dans un élan de motivation, je navigue dans mes vieux brouillons de billets de blogue et tombe sur un texte presque achevé en 2013 qui s’intitule « Savoir, postmodernisme et études cinématographiques ». J’en ai fait quelques modifications pour clarifier les idées et le voici. * Je suis retombé récemment sur un billet de blogue de Normand…

  • Les Zergs comme métaphore de l’abjection féminine dans le jeu vidéo StarCraft [2007]

    Les Zergs comme métaphore de l’abjection féminine dans le jeu vidéo StarCraft [2007]

    La remasterisation de StarCraft a sans doute eu un effet de nostalgie sur moi, ou bien c’est une simple coïncidence, mais il reste que j’ai eu envie de ressortir le premier texte que j’ai écrit sur StarCraft, lors d’un cours de baccalauréat à l’Université de Montréal en 2007.

  • 10 angles d’analyse d’un jeu vidéo

    10 angles d’analyse d’un jeu vidéo

    Pour analyser un jeu vidéo suivant les objectifs qu’on s’est fixé, on peut considérer différents éléments dans le jeu. Je propose ici dix grands aspects intéressants pour une analyse. Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive: chaque analyse pourrait en fait avoir son propre type. Comme pour une analyse de film, chaque analyse d’un jeu vidéo…

  • Ça ne prend pas [de travail] pour [voir de la connaissance]

    Souvent, je lis ou j’entends des formules qui me font me questionner sur la compréhension des gens par rapport à la connaissance. J’ai parfois l’impression que les gens voient la connaissance comme un chemin tracé d’avance, comme une progression linéaire où on peut aisément situer les gens les uns par rapport aux autres. Peut-être est-ce…

  • Julia Kristeva. 1978 (1969). Seméitoké. Recherches pour une sémioanalyse. Paris : Seuil.

    Julia Kristeva expliquait, sous la notion d’« espace intertextuel », que les éléments contenus dans le roman peuvent se définir dans leur rapport de différence d’avec tout ce qui les précède. Ainsi, les figures qui forment le discours « […] obtiennent, ajouté à leur sens original, un sens supplémentaire dû à leur insertion dans l’arbre génératif [1] du champ…