Bergala sur Groulx et Godard

Je reviens d’une conférence d’Alain Bergala au colloque La nouvelle vague française et le cinéma direct québécois organisé par le Michel Marie et Michèle Garneau. La conférence s’intitulait « Godard/Groulx : quel partage de cinéma ? » et traitait des rapports bidirectionnels entre les films de Jean-Luc Godard et Gilles Groulx.