Étiquette : Narration


  • Définir ce qu’on veut dire pour réfléchir sans la contrainte

    Une discussion avec un ami me mène à certaines réflexions, sur des aspects que je prends souvent pour acquis mais qui peuvent être intéressants à faire resurgir. Étudiant en génie, sa question porte sur une préoccupation qui me semble fréquente chez les adeptes de « sciences exactes ». Je lui parle de ce que j’entends…

  • Règles « auto-suffisantes »: retour et synthèse

    Il est probablement normal que, parfois, je dise des choses qui existent déjà. Parfois même, des choses que j’ai déjà entendu, mais que je n’étais pas nécessairement en mesure de bien comprendre à ce moment-là. Même si ce moment-là n’est parfois pas si loin. C’est le cas à propos de mon idée des règles de…

  • L’auteur dans l’approche narratologique

    L’auteur dans l’approche narratologique

    J’ai trouvé quelques phrases clefs pour mieux expliquer ma conception du rôle de l’auteur lorsque je parle d’une œuvre, dans Du littéraire du filmique d’André Gaudreault. J’ai déjà tenté de définir plus clairement quelques raisons qui font que je veux me dissocier de la figure de l’auteur pour expliquer une œuvre. Ici, Gaudreault spécifie que,…

  • Récit au présent et mise en abyme métaphorique: l’exemple de Troie d’Akhenaton

    Récit au présent et mise en abyme métaphorique: l’exemple de Troie d’Akhenaton

    On semble intuitivement croire qu’un récit se fait par rapport à une histoire qui est au passé. Par contre, le récit « au présent » est possible, et, dans certains cas, porte une signification très différente du récit habituel. Il pourrait en effet – puisqu’au présent – faire référence très facilement à lui-même [tel une…

  • Zidane, un portrait du XXIe siècle: marginalité dans son contexte

    Douglas Gordon a un parcours relativement marginal au sein des arts visuels, de par le fait qu’il utilise dans certaines oeuvres des films « classiques » en format vidéo: elles sont par ailleurs l’essentiel de ses matériaux. 24 Hour Psycho (1993) ou 5 Year Drive-By (1995), par exemple, « s’approprient » des œuvres préexistantes, de…

  • Metz et la narrativité bien chevillée au corps

    Vous avez peut-être déjà entendu la phrase: « Le cinéma a la narrativité bien chevillée au corps », qui serait de Christian Metz. J’avais évoqué cette phrase implicitement précédemment, croyant qu’elle serait retraçable facilement, tellement connue. Enfin, bref, peut-être qu’elle ne l’est pas tant que ça, et – puisque Internet ne mentionne nulle part la…

  • Les limites de l’infini

    Les limites de l’infini

    Lors de ma lecture de la thèse de Bernard Perron, La spectature prise au jeu. La narration, la cognition et le jeu dans le cinéma narratif [disponible sur Ludiciné], je tombe sur une citation qui me fait réfléchir sur le concept de l’infini. Perron parle des hypothèses que le spectateur se fait sur ce qui…

  • Scénario ou structure narrative?

    Je n’ai jamais apprécié la manière d’enseigner la scénarisation dans la lignée de Syd Field; il faut pourtant semble-t-il s’y confronter à un moment où à un autre. Que ce soit dans les grandes ou les petites unités, le simple fait de parler d’étapes obligatoires (ex: situation initiale, pivots, etc.) ou encore de parler d’éléments…

  • Titre

    Bon, j’en ai assez d’avoir comme titre mon propre nom, au-delà de sa caractéristique empiriquement égocentrique, ça ne décrit pas véritablement ce que ce blog contient. Par contre, j’aurais dû penser à ce changement de nom avant de référencer mon blog dans plein de moteurs, mais, y’en a qui sont pas vites là-dessus (alias moi).…