L’essai: L’empire des signes de Barthes et Tokyo-ga de Wenders

Je crois bien avoir déjà écrit quelque part que j’aimerais être capable d’écrire rapidement sur des expériences, être capable de ne donner peut-être que quelques mots pertinents à la suite du visionnage d’un film, d’une lecture ou de la découverte d’un jeu.

Le petit écho de la forêt et la lecture documentarisante

Quand j’étais jeune, j’avais peur du hibou dans Le Petit écho de la forêt, série française des années 80 adaptée d’une série néerlandaise des années 60. En revoyant le vidéo du générique, je me rends compte de quelques-uns des éléments qui auraient pu contribué à cette peur.

Définir les concepts avant de les utiliser

Un prof de philosophie que j’ai eu dans un cours lors de mon bacc m’a vraiment éclairé par rapport à la méthode d’un travail en sciences humaines. Il disait que la clef des sciences humaines, c’est l’explication des concepts. Par exemple, avec une question claire à résoudre, il s’agit simplement d’expliquer les concepts clefs de cette question chacun leur tour, puis le lien entre eux se fera tout seul.

Court retour sur le « relativisme » de la culture

Suite à ma courte réflexion sur la chronique de Patrick Lagacé, ce dernier m’a cité sur son blogue pour ajouter à la discussion. Comme je me réjouissais au départ d’écrire court et de ne pas développer, mais que je ne m’attendais pas à ce que mon texte ait autant de visibilité (et de réponse dans les commentaires de son billet de blogue), je me permets d’ajouter quelques remarques.

Analyse érotétique de Close-Up de Kiarostami

Je ne mets pas systématiquement tous mes textes de l’université en ligne, bien évidemment. Souvent, ce qui me pousse à le faire, c’est mon éloignement de la démarche analytique, sans toutefois que ce ne soit désuet. Mon impression d’être ailleurs, de ne pas de toute façon réutiliser le contenu du texte en question dans un […]

Une définition pragmatique: art, jeu et films

Je ne l’ai pas encore mentionné ici, mais j’ai été responsable de la technique lors d’un colloque en octobre dernier, organisé par le groupe de recherche Cinéma et oralité à l’Université de Montréal. Le colloque, qui s’est déroulé du 24 au 27 octobre 2007 à la maison Ludger Duvernay, s’intitulait simplement Pratiques orales du cinéma. […]

L’université et le jugement

Je viens de lire la présentation de la dernière édition de la revue d’études cinématographiques CiNéMAS, rédigée par Roger Odin. Sa mise en contexte m’a particulièrement intéressé, car je constate que ce qu’il voit dans le milieu universitaire est assez semblable à ce que j’ai pu constaté, notamment ce que j’avais amorcé dès les débuts […]